« L’amour après » – Marceline Loridan-Ivens – Judith Perrignon

L'amour aprèsÀ 15 ans elle connut la haine, la haine et le paroxysme de la violence qui auraient pu la détruire, celle des camps nazis, ou seules la force de caractère et beaucoup de chance permettaient de survivre à l’horreur et, plus tard, de témoigner. Elle partagea cette douloureuse expérience dans « Et tu n’est pas revenu »…Elle y parla aussi et surtout de son premier amour masculin, de son père qui, toute la vie lui manqua, et dont l’absence détruisit la famille.
À 89 ans, elle ouvre une vieille valise à laquelle elle n’avait pas touché depuis plus de cinquante ans, sa « valise d’amour » dans laquelle se mêlent, lettres, mots reçus, pneumatiques (seuls les plus anciens d’entre nous s’en souviennent), des attentions reçues de personnes qui partagèrent quelques instants ou quelques années de vie avec elle, de personnes qui, toutes, comptèrent pour elle.

Lire la suite

« Et tu n’es pas revenu » – Marceline Loridan-Ivens – Judith Perrignon

Et tu n'es pas revenuElle nous a quittés il y quelques semaines. Elle était une frêle femme, frêle mais seulement en apparence par la taille, la minceur, mais oh combien forte par le caractère, par la force d’âme! Et oh combien belle ! Elle a connu Simone Veil, son amie des camps, arrivée par le même convoi… quelques chiffres seulement, tatoués sur les bras, les séparaient. 
Cela fait bien longtemps que je voulais découvrir ce livre; « Un de plus sur les camps », diront certains, d’autres diront « il faut tourner la page, passer à autre chose ». Son décès récent m’en a donné l’occasion, et également la chance ou le hasard de le trouver disponible dans ma médiathèque.
Oui! il est nécessaire, au moment où l’antisémitisme renaît -mais est-il mort un jour?- de mettre en lumière ce titre ainsi que « L’amour après ». J’ai passé quelques heures d’une nuit presque blanche avec Marceline et ses deux livres lus successivement. Une nuit dont on sort sonné par l’émotion, mais tellement heureux ! 

Lire la suite

« La lie de la terre » – Arthur Koestler

La lie de la terreDe tout temps, la France a été une terre d’accueil d’étrangers. Aujourd’hui encore nombreux sont ceux qui frappent à nos portes
Mais ce ne fut pas toujours simple, voire jamais simple!
Des étrangers pour travailler dans les mines, provenant de l’Europe de l’Est, polonais, tchèques, des espagnols pour travailler dans les exploitations agricoles, et des réfugiés politiques fuyant des régimes qui en voulaient à leur peau, à leur race, et ils sont légion, de toutes origines, Europe de l’Est, Afrique noire et Afrique du Nord, Espagne, Chili.
Et j’en oublie sans aucun doute.
A chaque époque ses réfugiés.

Lire la suite

« Chien blanc » – Romain Gary

Chien blancRomain Gary vivait aux Etats-Unis, à Beverly Hills. Il avait rejoint en février 1968 Jean Seberg, son épouse, qui tournait un film. Il y rencontra d’autres acteurs dont il nous parlera. 
Amoureux de la liberté, il laissait Sandy, son chien, vagabonder pour son pipi du soir, et un jour Sandy revint avec un copain trouvé sans doute auprès d’un lampadaire, un copain avec une verrue sur le nez, un superbe berger allemand gris, qui immédiatement fit partie de la famille. Il était si gentil, si calme…. Romain Gary, honnête, tente de retrouver son ancien maître. En vain.  

Lire la suite

« Victor Hugo vient de mourir » – Judith Perrignon

Victor Hugo vient de mourirLe vieil homme était déjà reconnu de son vivant…

lit de mort.jpg

.il habitait 50 Avenue Victor Hugo à Paris. Sa parole était écoutée, incontestée. Aussi quand il pris froid et s’enrhuma lors 

de l’enterrement de Ferdinand de Lesseps, la parisiens furent inquiets et se retrouvèrent devant son domicile. La nouvelle redoutée de tous, tomba le 22 mai 1885 : Victor Hugo venait de mourir. Il avait 83 ans. les parisiens se retrouvèrent sous ses fenêtres pour le pleurer.

Une mort pas comme les autres, un drame national, qui généra l’émotion de tout un peuple, et surtout des petites gens pour qui il était une voix importante.

Lire la suite

« L’Amérique m’inquiète et autres récits » – Jean-Paul Dubois

L'Amérique m'inquiète et autres récitsPays aimé ou détesté, l’Amérique ou plutôt les Etats-Unis ne laissent personne indifférent….Jean-Paul Dubois y vécut, et s’y rendit plus de 70 fois pour le compte du Nouvel-Obs….il réunit dans « L’Amérique m’inquiète et autres récits » plus de 90 chroniques écrites pour le compte du journal… Un voyage dans  la noirceur ou l’horreur, un voyage au sein de cette société de tous les excès, de tous les délires, de toutes les folies et névroses et aussi de toutes les hontes. 
Tout y passe : les droits constitutionnels, Dieu, la justice, la peine de mort, le dieu dollar, le sexe, les gaspillages, les affaires, la religion, la police, le Droit des armes, la pollution, Mc Donald’s, Elvis, le 11 septembre, le racisme et j’en passe.
Le fric, et encore le fric ….bref tout ce qui peut nous étonner, mais aussi nous indigner et nous faire gerber. On est, très souvent, bien loin du « rêve américain » décrit par d’autres auteurs. En tout cas, en ce qui me concerne, je n’ai pas rêvé ni fantasmé.

Lire la suite

« 10 jours en terre ceinte » – Bernard Bloch

10 jours en terre ceinteJ’aimerais sincèrement que cette chronique permette de faire connaître ce livre, dont le titre « jeu de mots » m’avait intrigué et dont la lecture m’a procuré de nombreuses d’émotions. 
De la rage d’abord si, pour éviter ces morts quotidiennes, rien n’est entrepris pour sortir durablement du conflit israélo-palestinien, et aussi de l’espoir. 
Il le mérite.
Bernard Bloch ne s’en cache pas, il est juif, a fait sa Bar Mitzvah en 1962 en Israël , mais n’est pas pratiquant. Dès les premières pages il nous prévient : « Mes réserves envers la politique d’Israël sont légion et certaines radicales. Mais ce qui reste inacceptable pour moi, c’est la remise en cause de son existence ». 
En se joignant à un groupe de chrétiens, à l’occasion d’un voyage organisé par « Témoignage chrétien », il parcours Israël pendant 7 jours en juin 2013. 
Puis seul, il se rendra auprès des membres de sa famille installés en Israël.

Lire la suite