« La lie de la terre » – Arthur Koestler

La lie de la terreDe tout temps, la France a été une terre d’accueil d’étrangers. Aujourd’hui encore nombreux sont ceux qui frappent à nos portes
Mais ce ne fut pas toujours simple, voire jamais simple!
Des étrangers pour travailler dans les mines, provenant de l’Europe de l’Est, polonais, tchèques, des espagnols pour travailler dans les exploitations agricoles, et des réfugiés politiques fuyant des régimes qui en voulaient à leur peau, à leur race, et ils sont légion, de toutes origines, Europe de l’Est, Afrique noire et Afrique du Nord, Espagne, Chili.
Et j’en oublie sans aucun doute.
A chaque époque ses réfugiés.

Lire la suite

« Chien blanc » – Romain Gary

Chien blancRomain Gary vivait aux Etats-Unis, à Beverly Hills. Il avait rejoint en février 1968 Jean Seberg, son épouse, qui tournait un film. Il y rencontra d’autres acteurs dont il nous parlera. 
Amoureux de la liberté, il laissait Sandy, son chien, vagabonder pour son pipi du soir, et un jour Sandy revint avec un copain trouvé sans doute auprès d’un lampadaire, un copain avec une verrue sur le nez, un superbe berger allemand gris, qui immédiatement fit partie de la famille. Il était si gentil, si calme…. Romain Gary, honnête, tente de retrouver son ancien maître. En vain.  

Lire la suite

« Légende d’un dormeur éveillé » – Gaëlle Nohant

Légende d'un dormeur éveilléDesnos était pour moi un personnage très méconnu…J’avoue avec honte que j’en connaissais seulement le nom, un peu l’histoire, et très peu la vie.
Quant aux textes….lors de mes études, aucun de mes professeurs n’a eu l’intelligence ou la présence d’esprit de me faire découvrir ses textes…Trop moderne sans doute, on en restait aux classiques. Bien dommage Et je ne suis certainement pas le seul lecteur dans ce cas. 
D’autant plus qu’on ne lit pas un livre de poésie, d’un trait, comme on le fait avec un roman. Non ! Pour moi la poésie se déguste pas petites touches, quelques minutes par ci, par là…

Lire la suite

« Avec mon meilleur souvenir » – Françoise Sagan

Avec mon meilleur souvenirL‘image de Françoise Sagan, image bobo, bohème, drogue, alcool, jeu, images véhiculées par les médias …images superficielles ne m’incitait pas trop à mieux la connaître. J’avoue humblement et avec honte que je n’avais lu aucun de ses titres. 
Par hasard, j’ai découvert « Avec mon meilleur souvenir ».
140 pages pour une dizaine de textes ou de portraits de personnages connus de la littérature ou du spectacle croisés par Françoise Sagan

Lire la suite

« Je suis né un jour bleu » – Daniel Tammet

Je suis né un jour bleuBien des années après, j’ai eu besoin de relire ce livre, sans doute pour mieux comprendre le handicap…
Daniel Tammet est un génie, un génie des chiffres, un génie de la mémoire. Il nous apprend qu’il est capable de réciter pendant plusieurs heures 22 510 décimales du nombre pi, π, et qu’il a appris l’islandais ou le lituanien en une semaine. Il maitrise sept langues …
Bref, un homme « hors normes » atteint du syndrome d’Asperger, un trouble neurologique de la famille de l’autisme. Les personnes atteintes par ce syndrome éprouvent de grandes difficultés à se sociabiliser et à entrer en relation avec les autres. On ne sait pas guérir ce handicap.

Lire la suite

« Un Long silence » – Mikal Gilmore

Un Long silenceGary Gilmore….un vague souvenir pour les plus anciens d’entre nous…Il fut l’homme qui exigea que la peine de mort à laquelle il avait été condamné soit appliquée. Il fut fusillé le 17 janvier 1977 dans un hangar, et semble-t-il, ce fut lui qui donna l’ordre de tir aux cinq hommes chargés de la basse besogne « Let’s do it » : … »faites le ». 
Il avait tué de sang froid  durant les hold-up d’une station-service et d’un motel deux jeunes pères de famille. Il les avait fait s’allonger au sol, à plat ventre, et il les avait froidement exécuté d’une balle dans la tête..pour quelques dollars 
Sa volonté dernière d’être exécuté avait fortement dérangé et interrogé à la fois les hommes politiques – la peine de mort n’était plus appliquée depuis presque soixante dans l’Utah – les membres de la commission de remise de peine, sa famille, les opposants à la peine de mort, les artistes…. Comment refuser la volonté du condamné..Hypocrisie d’un système !

Lire la suite

« Arrête avec tes mensonges » – Philippe Besson

Arrête avec tes mensongesEn 1984 Philippe Besson avait 17 ans, et allait passer le bac dans un lycée de province, celui de Barbezieux en Charente. Les gamins sont méchants, ce n’est pas une nouveauté, alors comme il aimait les livres et n’était pas du tout intéressé par le sport, les insultes fusaient »sale pédé », « tapette ». Insultes tellement faciles, timide on ne lui connaissait aucune petite amie….et puis un jour son regard croisât celui d’un autre jeune…il se retrouvèrent et découvrirent ensemble les caresses, la sexualité, le manque, le besoin de se retrouver…et le nécessité de se cacher, de s’ignorer devant les autres malgré une complicité certaine.  
Impossible de s’afficher ensemble, il fallait rester discret, c’était il y a plus de 30 ans. Aujourd’hui encore !

Lire la suite