« La faiseuse d’anges » – Camilla Läckberg

La faiseuse d'angesUn couple restaure une maison située sur l’île de Valö en Suède. Cette maison a un passé sordide : elle abritait un internat de garçons tenue par un couple qui a subitement disparu un samedi de Pâques 1974.  Seule une gamine de un an et demi, Ebba, fille du couple a été retrouvée, errant dans la maison, où la table du repas du soir était servie. La gamine a régulièrement reçu pour son anniversaire une carte signée « G ». Qui est « G »? 
Les cinq élèves élèves de l’internat restés sur l’île pendant ce week-end tragique étaient partis à la pêche en bateau et avaient été, à l’époque, incapables de fournir des informations aux enquêteurs qui les interrogèrent. Depuis ils ont fait du chemin, un chemin différent pour chacun d’eux, politicien d’extrème-droite ou homme d’affaires corrompu, un troisième a pour projet de construire un musée à la mémoire des déportations juives, un autre est devenu tétraplégique en jouant avec le danger, le dernier a hérité du château familial en spoliant ses frères et sœurs .. .

Lire la suite

« Vous plaisantez, monsieur Tanner » – Jean-Paul Dubois

Vous plaisantez, monsieur TannerRéalisateur de documentaires animaliers, Monsieur Tanner hérite d’une vieille bâtisse ayant appartenu à un vieil oncle…Un beau bâtiment qui nécessite une remise en état et surtout qui doit répondre à ses goûts, au goût du jour. Alors Monsieur Tanner décide de vendre sa maison afin de financer les travaux. Incapable de réaliser lui-même le travail il décide de faire appel à des artisans, à des entreprises ayant pignon sur rue…rebuté par les tarifs proposés il décide de faire appel à des travailleurs au noir, de « pénétrer ce maquis de paroles évasives, de promesses flottantes, de talents approximatifs, de tarifs changeants, découvrir un monde hors taxes, hors norme, hors la loi, peuplé de débutants hésitants, de vieux rusés, de retraités chafouins, de branleurs somptueux, de génies caractériels, de fous complets, de demi-fous, d’irresponsables, de menteurs, de hâbleurs, d’arnaqueurs, un monde instable, prêt à sombrer pour un mot de trop, un coup de vent, un verre de vin, un monde où il manque toujours quelque chose, un outil, une planche, du sable, un sac de MAP, un tuyau, du courage, du courage.« 

Lire la suite

Nathacha Appanah

« Quand Stéphane me demandait pourquoi je lisais toujours le même livre, je haussais les épaules parce que je ne voulais pas lui expliquer que ce livre-là était comme un talisman qui me protégeait du monde réel, que les mots de ce livre que je connaissais par cœur étaient comme une prière que je disais et redisais et peut-être que personne ne m’entendait, peut-être que ça ne servait à rien mais qu’importe. Ouvrir ce livre c’était comme ouvrir ma propre vie, cette petite vie de rien du tout sur cette île, et j’y retrouvais Marie, la maison et c’était la seule façon que j’avais trouvée pour ne pas devenir fou, pour ne pas oublier le petit garçon que j’avais été. » (« Tropique de la violence » – P.126-127)

« Tropique de la violence » – Nathacha Appanah

Tropique de la Violence_3735Un jeune homme, Moïse est enfermé dans une cellule d’un poste de police de Mayotte, petite île française.Il a tué Bruce.
Arrivant gamin sur l’île avec sa mère dans l’un de ces « kwassas kwassas », ces embarcations de fortune venues surchargés depuis les îles voisines avec ces émigrés cherchant là une vie meilleure dans ce paradis pour touristes. Ces touristes, et cette île aux belles plage et luxueux hôtels que Natacha Appenah ne nous dépeindra pas. Nous ne connaîtrons que le coté sinistre de Mayotte. Moïse a des yeux vairons, un noir, un vert..signe de malheur qui lui vaudra d’être rejeté par sa mère et d’être suspecté par tous d’être habité par un djinn. Marie, infirmière au grand cœur sera là pour l’accueillir, bébé, et l’adopter. Toujours accompagné par son chien Bosco, il porte avec lui « L’enfant et la rivière ». 

Lire la suite

« Comedia infantil » – Henning Mankell

ixComedia infantilJosé Antonio Maria Vaz, boulanger est assis sur le toit d’un théâtre aux cotés d’un enfant qui vient de mourir. Il l’a trouvé sur la scène du théâtre  Ils ont passé ensemble ces neufs nuits d’agonie, neufs nuits fantastiques, neuf nuits au cours desquelles Nelio le gamin racontera sa vie à son sauveur…
Une mise en scène qui donne un petit air de conte à « Comedia infantil »…
Nelio est l’un de ces nombreux gamins africains, orphelin, car des hommes armés ont détruit son village et tué sa famille, sa mère a été enlevée et violée, et il a été recruté pour devenir l’un de ses enfants soldats. Ces enfants qui tuent sans état d’âme…Il a vécu dans des trous sordides avec d’autres gamins, orphelins comme lui.
Mais Nelio a une âme, une âme pure qui lui donne une conscience et une sagesse, presque cette sagesse des vieillards africains.
Une sagesse et une philosophie de vie qui lui permettront d’échapper à cette condition de tueur.

Lire la suite