« Les oiseaux de bois » – Aslı Erdoğan

Les oiseaux de boisIls sont beaux, ils ressemblent traits pour traits aux oiseaux de nos forêts ou de nos jardins, ils en ont les couleurs, mais ils ne chanteront jamais…. »Un oiseau sans âme, impuissant et ridicule, dont les ailes, inaptes au vol, ne produisent qu’un bruit mécanique »…Belle image pleine de sous-entendus. 
Asli Erdoğan, auteure turque, plusieurs fois emprisonnée par le régime turque nous livre un recueil de 5 petites nouvelles de longueur, d’intensité et de charge émotionnelle très inégales..
Des femmes tuberculeuses usent leurs dernières forces dans une ultime ou première ballade en forêt, pour une seconde d’humour, de vie, d’amour..un homme se souvient d’une femme qu’il a beaucoup aimé et qui a disparu, une folle…

Lire la suite

« Le bâtiment de pierre » – Asli Erdoğan

Le bâtiment de pierreJ’ai découvert l’existence d’Asli Erdogan très récemment…Elle présentait sur France Inter, un matin de fin mars,  la traduction et la parution en France de son premier livre : « L’homme coquillage ». Il était impossible de ne pas se passionner pour cette voix de la littérature turque. D’une part parce que c’est une littérature que je connais mal et qui est peu présente dans nos rayons, mais je me trompe peut-être. D’autre part, car j’apprenais que cette militante avait été victime à plusieurs reprises de la chasse aux sorcières menée par le président de la République turque Recep Tayyp Erdogan et avait connu à plusieurs reprises, la prison et la torture…Prison et torture thèmes du roman « Le bâtiment de pierre ».
Une lecture révoltante et difficile.

Lire la suite

Asli Erdoğan

Asli Erdogan.jpgAuteure turque née en 1967, militante pour les droits de l’homme.

Chevalier des Arts et Lettres 

Après des études de physique, elle commence à travailler au Centre européen de recherches nucléaires (CERN) avant de partir s’installer au Brésil, à Rio de Janeiro, où elle écrit son premier roman Kabuk Adam (L’Homme coquillage), en 1993. 

(Source Babelio)

Lire la suite

« MK, Récit d’un déporté arménien : Dix années d’errance parmi les Kurdes et les Syriaques » – Manuel Kirkyacharian- Baskın Oran

MK,A 9 ans en 1915, Manuel Kirkyacharian, le gamin arménien est déporté avec ses parents, comme beaucoup d’autres…C’est pour lui, le début d’une dizaine d’années d’errance en direction de la Syrie, de Mossoul puis d’Alep. Par la suite il émigrera vers l’Australie et obtiendra la nationalité anglaise.  
Peu après le début du récit, le gamin perdra sa mère qui se suicide sous ses yeux en se jetant dans le fleuve  et son père qui fut tué après avoir été fouetté. Je ne vous raconterai pas le reste
Le gamin errera de ferme en ferme, il sera vendu, pris comme esclave, aura faim, etc…et fera tous les sales boulots pendant une dizaine d’année, labours, moissons, soins aux animaux…il sera durement puni, aura faim et côtoiera même la mort à plusieurs reprises. 
Afin de mourir, il témoignera en enregistrant sur des bandes magnétiques les conditions de son exode.  

Lire la suite

« Le fils du capitaine » – Nedim Gürsel

Le fils du capitaineDeux découvertes qui valent la peine d’être connues, un auteur et la Turquie moderne…Rares sont les livres, les auteurs qui nous entraînent à la découverte de ce pays, qui pourtant est très souvent présent dans notre actualité
Le livre commence par la mort de la mère du narrateur. Et très vite on s’attache à ce gamin orphelin trop tôt, sa mère est morte d’une balle de revolver dans le cœur, accident ou suicide? Un père absent, toujours choyé par sa mère qui le suivait partout, un père qui se débarrasse du gamin en l’inscrivant comme pensionnaire pendant huit ans dans un lycée.

Lire la suite

Nedim Gürsel

Nedim GürselÉcrivain turc né en 195, vivant à Paris.

Il passe son enfance à Balıkesir et fait ses études en tant qu’interne au lycée français de Galatasaray d’Istanbul où il passe son baccalauréat en 1970. Il publie très jeune des textes dans des revues littéraires. Il se rend ensuite à Paris, pour étudier les lettres modernes à la Sorbonne, et soutient en 1979 sa thèse de littérature comparée sur Louis Aragon et Nazim Hikmet. Lire la suite