« De l’autre côté des montagnes » – Kevin Canty

De l'autre côté des montagnesChacun de nous, je pense, porte un immense respect pour le travail éprouvant et dangereux de mineurs de fond. Un travail qui connaît plus que d’autres sans doute, un taux importants d’accidents du travail, de morts. Zola en fit un chef d’œuvre, Germinal, et plus près de nous, Sorj Chalandon enthousiasma plus d’un lecteur avec « Le Jour d’avant« .
Aussi, quand Babelio me proposa, dans le cadre des opérations Masse Critique, de recevoir un livre ayant pour thème un accident dans une mine des Etats-Unis en 1972, je profitais immédiatement de cette occasion d’un plaisir nouveau, qui m’était offerte.

Lire la suite

« Écrire pour sauver une vie » – John Edgar Wideman

Écrire pour sauver une vieLes deux assassins d’Emmet Till, jeune gamin de quatorze ans sortiront libres du tribunal, libres, la cigarette au bec et hilares. Le jury du Mississipi composé exclusivement de blancs, a délibéré pendant une heure…une heure pendant laquelle les membres ont également mangé le repas qu’ils avaient demandé qu’on leur porte.  Emmet était un gamin noir venue de Chicago . Il  avait eu l’audace insolente de siffler une femme blanche. Emmet tillAlors il l’ont enlevé, tabassé à coups de poings, en lui écrabouillant le visage, tué d‘une balle dans la tête, et ont jeté à l’eau, « le corps mutilé avait été jeté dans les eaux de la Tallahatchie lesté d’un cylindre d’égreneuse à coton de trente-cinq kilos arrimé à son cou par du fil barbelé ».

Lire la suite

John Edgar Wideman

John-Edgar-Wideman.jpgÉcrivain américain né en juin 1941 à Washington

Lauréat de nombreux prix littéraires, il est le premier à remporter le PEN/Faulkner Award à deux reprises : en 1984 pour « Le rocking-chair qui bat la mesure » (Sent for You Yesterday, 1983) et en 1990 pour « L’Incendie de Philadelphie » (Philadelphia Fire, 1990). En 1984, il publie un essai autobiographique « Suis-je le gardien de mon frère ? » (Brothers and Keepers) nominé pour le National Book Award. 

En 2011, l’écrivain a reçu le Anisfield-Wolf Book Awards, pour l’ensemble de son travail et son importante contribution à la compréhension du racisme et à l’appréciation de la diversité. 

En 2017 « Écrire pour sauver une vie » recevra le Prix Femina Etranger

(Source Babelio) Lire la suite

« Kaddish pour l’enfant à naître » – Caroline Boidé Brénaud – Vénus Khoury-Ghata

Kaddish pour lenfant a naitreDeux femmes pour composer un petit recueil de poésies, de quelques lignes à quelques pages. Deux femmes pour chanter l’amour de l’homme et du plaisir, l’amour de la vie, la haine de ces hommes fascinés par la mort, leur inquiétudes face à la violence présente dans presque toutes les pages. ….Femme amante à tout âge,  femme porteuse de vie, s’adressant à l’enfant qu’elle porte, inquiète à l’écoute des bruits de Kalachnikovs, femme hurlant face aux rabatteurs endoctrinant des gamins pour en faire des soldats, aux dictateurs tuant leur peuple, imposant la fuite de réfugiés…

Lire la suite

Vénus Khoury-Ghata

Vénus Khoury-Ghata.jpgVénus Khoury-Ghata est une femme de lettres française née à Baabda (Proche de Beyrouth Liban) en décembre 1932.

En 1971, elle publie son premier roman, « Les inadaptés », aux éditions du Rocher et, en 1972, elle épouse Jean Ghata et s’installe avec lui à Paris.

Vénus Khoury-Ghata a publié une vingtaine de romans, et autant de recueils poétiques. Poète, romancière, critique littéraire, elle est l’un des plus grands noms de la littérature francophone contemporaine.

Lire la suite

Caroline Boidé Brénaud

Caroline BoidéÉcrivain français née en avril 1981

Elle est l’administratrice à la Maison de la Poésie – scène littéraire et membre du conseil d’administration de la Revue des deux mondes depuis 2014. 

« Comme un veilleur attend l’aurore » (2008) est son premier roman.

Elle est lauréat de plusieurs prix notamment Prix Européen Calliope 2013, Prix de poésie Vénus Khoury-Ghata 2015.

(Source Babelio)

Lire la suite