Knut Hamsun

Knut Hamsun.jpgNom de plume de l’écrivain norvégien, Knud Pedersen né en 1859 et mort en 1952

Lauréat du prix Nobel de littérature en 1920.

Par anti-américanisme et pangermanisme, mais sans antisémitisme, Knut Hamsun soutient l’Allemagne hitlérienne, rencontre Adolf Hitler et donne sa médaille du Prix Nobel à Joseph Goebbels

À la mort d’Adolf Hitler, il rédige une nécrologie dans laquelle il regrette « un guerrier pour l’humanité ».

Cette collaboration avec le régime nazi détruit sa réputation après-guerre. Il sera emprisonné en 1945.

 Il sera considéré comme « personnalité aux facultés mentales affaiblies » ce qui évitera à la Norvège de le juger, mais sera condamné en 1948 à une amende de 325.000 couronnes et à la confiscation de ses droits d’auteur

Toutefois, en 2009, une pièce de monnaie commémorative sera éditée par la Banque centrale de Norvège à l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance

Lire la suite

« Illska » – Eirikur Orn Norddahl

IllskaUn livre fascinant, un peu comme cette Islande !
Un livre qui sème le chaud, comme ses geysers et le froid comme ses glaciers. Un livre qui ne peut laisser indifférent…. 
Certaines parties vous retournent, vous donnent un grand plaisir de lecture, vous proposent découverte sur découverte, vous secouent les neurones, d’autres plus obscures vous donnent envie de tout laisser tomber, mais une petite voix intérieure vous dit de poursuivre…

Lire la suite

« Churchill m’a menti » – Caroline Grimm

Churchill m'a mentiUne belle couverture et un titre qui interpelle…Quoi? Cet homme politique aurait pu nous mentir?
La première phrase de la quatrième de couverture précise : « C’est une histoire vraie et oubliée… » Laissons nous tenter et vérifions si les quelques mots du Point en première de couverture ne mentent pas….sur ce livre écrit par une inconnue (pour moi)
Tout le monde sait que la résistance des Anglais, leur courage sous les bombes nazies, leur flotte, ont permis d’éviter l’invasion de l’Angleterre par les armées hitlériennes…
Toute l’Angleterre ? Non quelques îlots des Îles Anglo-Normandes, Jersey, Guernesey, Aurigny…ont été envahies par l’armée nazie, …ça me fait penser à l’inverse des premières pages des albums d’Astérix…

Lire la suite

« Histoire d’un allemand » – Sebastian Haffner

Histoire d'un AllemandUn livre témoignage sur la montée du nazisme, un livre écrit par un jeune allemand, futur avocat, qui décidera quelques années plus tard de quitter l’Allemagne pour aller vers la liberté, vers Paris et l’Angleterre 
L’auteur fait un rappel des faits historiques depuis l’armistice de 1918, en passant par la grande crise et l’inflation galopante, le gouvernement de Brüning qui limite la liberté de la presse, impose les désertions pour empêcher les exils, « une semi -dictature au nom de la démocratie pour empêcher la dictature véritable »…..tous ces événements sur lequel il s’appuie pour présenter la lente évolution de la mentalité des allemands, qui pour 55% d’entre eux, à l’occasion d’un vote, ne faisaient pas confiance au parti nazi en mars 1933….

Lire la suite

« Liquidation » – Imre Kertész

liquidationKeserű est en train de lire une pièce de théâtre écrite par B. qui s’est suicidé. Cette pièce de théâtre écrite en 1990 évoque la disparition du système politique stalinien qui, jusqu’alors, dirigeait la Hongrie. B. était un auteur juif né à Auschwitz. Chose étrange, il portait le sinistre tatouage sur la cuisse et non sur l’avant bras, celui-ci étant trop court pour l’écrire en entier.
Keserű a connu B. et pense qu’il a laissé un roman, celui de sa vie. Un roman qu’il a cherché en vain le jour du décès, dans son appartement avant l’arrivée de la police. Un roman qui hante son esprit, éditeur privé et aimerait maintenant le publier.
Une grand partie du livre « Liquidation » est construite autour de cette recherche qui se déroule en 1999. Celle-ci l’amènera à rencontrer les femmes qui ont aimé B. 

Lire la suite

« La petite femelle » – Philippe Jaenada

la petite femelleJ’étais encore bambin quand cette affaire éclata, je ne l’ai connue qu’avec le livre de Jean-Luc Seigle : « Je vous écris dans le noir ». J’avais besoin d’avoir un autre aperçu, beaucoup plus documenté sur cette affaire qui m’avait troublé. 
Et j’avoue que le livre de Philippe Jaenada est allé au delà de mes espérances. On en sort sonné, indigné, admiratif et interrogatif.

Lire la suite

« L’imposteur » – Javier Cercas

limposteurJ’avais beaucoup aimé « Les Soldats de Salamine » et je souhaitais poursuivre ma découverte de cet auteur. Alors pourquoi pas « L’imposteur »…Et j’avoue que j’ai été bluffé, passionné par l’histoire et le texte.
Une grande partie de la littérature romanesque prend pour cadre le deuxième guerre mondiale…très souvent des fictions ayant un tout petit fond historique, voire des textes sans aucun fondement réel…
En littérature « la fiction sauve, la réalité tue »
« L’imposteur » est l’histoire véridique d’un homme, Enric Marco manipulateur né, narcissique, qui avait fait de sa vie un roman, arrivant à devenir président de l’Amicale de Mauthausen, association espagnole des anciens déportés. Pendant des années il a donné des conférences et interviews, mais a été démasqué en 2005 par un historien Benito Bermejo.

Lire la suite