La mélancolie de la résistance – Laszlo Krasznahorkai

La mélancolie de la RésistanceKrasznahorkai nous plonge dans cette dystopie au sein de l’univers glacé d’une petite ville de Hongrie.. Un cadre noir, triste et froid : il fait moins 17°. Un cadre qui au fil des pages s’avère grotesque et assez fou. La ville connait de bien étranges phénomènes assez déroutants : un château d’eau qui vacille, une horloge du clocher qui se remet subitement en marche, des arbres qui se déracinent seuls et tombent. A tout ceci s’ajoute l’arrivée d’une troupe de forains sur la place de la ville, des forains qui présentent une énorme baleine dans une gigantesque remorque.

Lire la suite

Sándor Márai

Sándor MáraiÉcrivain et journaliste hongrois né en 1900 à Kassa qui faisait alors partie du Royaume de Hongrie dans l’Empire austro-hongrois (aujourd’hui Košice, en Slovaquie)

Il se suicida en 1989 à San Diego, aux États-Unis, 

Ses livres seront interdits sous le régime communiste hongrois et ne seront pas édités en Hongrie jusqu’à la chute du régime. Lire la suite

« Le revers de la médaille » – Olga Lossky

le-revers-de-la-medailleQuand j’ai découvert ce livre, sa belle couverture, les premières lignes de sa quatrième de couverture, je pensais, à l’issue de celle lecture, mieux connaître la Hongrie, pays proche de nous et trop méconnu, en savoir un peu plus sur le métier de médailliste, bref être dépaysé…Mais je sors de cette lecture qui m’a parfois ennuyé avec une impression relativement mitigée.

Lire la suite

« Le traducteur cleptomane » – Dezsö Kosztolányi

Le Traducteur cleptomaneQuand, au hasard d’une recherche dans une bibliothèque, visage en biais pour lire la tranche des livres, on trouve un petit ouvrage « Le traducteur cleptomane » écrit par un inconnu, on ne peut être qu’intrigué. Quelques lignes au hasard….et de suite cette impression de tenir en main quelques heures de plaisir, quelques heures de découverte..L’envie d’en lire plus
Onze petites nouvelles, onze petits bonheurs, onze petites occasions de sourire de notre monde. Écrites il y a plus de quatre-vingt ans elles restent, malgré tout, toutes intemporelles. Elle sont toutes là pour nous faire sourire de notre monde, des comportements humains, de notre rapport à l’argent. Toutes choses qui ne varient pas avec le temps.

Lire la suite