« L’invention tragique du Moyen-Orient » – Pierre Blanc – Jean-Paul Chagnollaud

L_Invention tragique du Moyen-OrientTous les jours – ou presque, les journaux télé, radio ou papier nous rappellent l’état de crise du Moyen-Orient… crise durable entre Israël et les Palestiniens, attentats meurtriers, terrorisme, guerres civiles, problèmes irakiens et syriens…et ceci malgré la présence de troupes occidentales, malgré les interventions multiples des États-Unis, de la France, de l’Angleterre, de la Russie. Les sommets se multiplient, la paix n’est toujours pas au rendez-vous. Une paix qui semble impossible
C’est devenu un lieu-commun que de parler de la poudrière du Moyen-Orient
On n’y comprend souvent plus rien. 
France-Inter me fit découvrir ce livre en juin 2017, à l’occasion d’une matinale dominicale. 

Lire la suite

« Johnny chien méchant » – Emmanuel Dongala

Johnny Chien Méchant« Johnny chien méchant »….fait partie de ces livres écrits pour bousculer notre tranquillité de lecteur, nous déranger…l’un de ces livres qu’on n’oublie pas, tant ils sont criants de vérité, tant ils sont porteurs d’indignation diverses. 
Tout oppose d’une part Lufua Liwa, Matiti Mabé qui prendra le nom de Johnny Chien Méchant comme nom de guerre, et d’autre part Laokolé, une jeune ado de seize ans, amoureuse de la vie…Ils sont les deux personnages principaux du roman. 
Laokolé fuit avec son frère Fofo. Avant de quitter la maison, elle a enterré une malle contenant tous les objets ayant même une petite valeur ou une valeur affective. Elle fuit sans trop savoir où et transporte, dans une brouette, sa mère gravement blessée aux jambes à la suite d’un précédent pillage au cours duquel son papa a été tué.

Lire la suite

« Le jardin de l’aveugle » – Nadeem Aslam

Le jardin de l'aveugleNous sommes au Pakistan, quelques semaines après les attentats du 11 septembre. 
Deux jeunes Jeo et Mikal, décident de franchir la frontière pour aider les réfugiés, fuyant les frappes américaines. Ils affrontent finalement la violence, Jeo meurt, son épouse qui aimait en secret Mikal se retrouve seule. Elle ne peut rester veuve, elle doit impérativement se marier. 

Un roman parfois difficile à suivre, car non chronologique, un peu comme « la Vaine Attente », du même auteur. Comme dans « la Vaine Attente », l’un des personnages principaux Rohan est un viel homme handicapé, devenu aveugle. Père de Jeo,ayant recueilli Mikal, il aime son jardin, il ne peut plus dorénavant que le sentir, le toucher, s’y recueillir en pensant à son épouse décédée. Il avait fondé une école,  l’Esprit Ardent, que les fondamentalistes religieux lui ont pris, armes au poing, pour en faire un repaire de djihadistes.   Lire la suite