« L’homme qui aimait trop les livres » – Allison Hoover Bartlett

l'homme qui aimait trop les livresComment, quand on est passionné par la lecture, ne pas être intrigué et forcément intéressé, fortement titillé par cette couverture insolite, et par ce titre ?
Surtout quand on découvre sur la 4 ème de couverture qu’il ne s’agit pas d’un roman, mais d’une enquête d’une journaliste américaine.
Double voyage donc dans le monde du livre et dans le monde de cette Amérique, dans ce monde un peu (beaucoup) fou des Américains…Pas les américains lecteurs, comme vous et moi, non les américains collectionneurs, investisseurs, fascinés par une vieille couverture, par une édition limitée, par un autographe, fascinés par la possession, la collection, les dollars.
Qu’importe le texte du livre !  

Lire la suite

Allison Hoover Bartlett

allison hoover bartlettJournaliste américaine.

Elle écrit pour le New York Times, le Washington Post, le San Francisco Chronicle Magazine

Elle découvre le monde secret du livre ancien le jour où un ami lui confie un exemplaire d’un herbier du XVIIème siècle. Intriguée, elle choisit de se frayer un chemin dans ce milieu mystérieux et très masculin.
(Source Babelio)

Son compte Tweeter : https://twitter.com/AllyRace

Livres

Dans Mesbelleslectures

l'homme qui aimait trop les livres

« La lie de la terre » – Arthur Koestler

La lie de la terreDe tout temps, la France a été une terre d’accueil d’étrangers. Aujourd’hui encore nombreux sont ceux qui frappent à nos portes
Mais ce ne fut pas toujours simple, voire jamais simple!
Des étrangers pour travailler dans les mines, provenant de l’Europe de l’Est, polonais, tchèques, des espagnols pour travailler dans les exploitations agricoles, et des réfugiés politiques fuyant des régimes qui en voulaient à leur peau, à leur race, et ils sont légion, de toutes origines, Europe de l’Est, Afrique noire et Afrique du Nord, Espagne, Chili.
Et j’en oublie sans aucun doute.
A chaque époque ses réfugiés.

Lire la suite

« 10 jours dans un asile » – Nellie Bly

10 jours dans un asileNellie Bly jeune journaliste de 23 ans a pour patron Joseph Pulitzer, dont le nom  est mondialement connu de nos jours. Un nom associé aux prix Pulitzer, dont le plus convoité est décerné dans la catégorie journalisme. Un patron de presse incontestablement exigeant.
Il demande à Nellie Bly, jeune journaliste de 23 ans de se faire passer pour folle afin d’être hospitalisée en hôpital psychiatrique. Son reportage doit permettre de dénoncer les conditions de traitement des malades. Les prémices du journalisme d’investigation.
Elle s’installe dans une pension de famille, reste éveillée, les yeux hagards toute la nuit et au petit matin simule la folie : elle ne sait pas où elle a mis les troncs d’arbre qu’elle avait emportés !

Lire la suite

Nellie Bly

NELLIE BLY.jpgJournaliste américaine née à Cochran’s Mills (Pennsylvanie)  en 1864 et décédée à New York en 1922 (de son vrai nom Elizabeth Jane Cochrane : Nellie Bly est son nom de journaliste)

Plus sur Nellie Bly

Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame depuis 1998.

Un prix de journalisme, le Nellie Bly Club Reporter est décerné par le New York Press Club aux meilleurs reportages produits par des jeunes journalistes.
Lire la suite