« Bas les voiles ! » – Chahdortt Djavann

« De treize à vingt-trois ans, j’ai été réprimée, condamnée à être une musulmane, une soumise, et emprisonnée sous le noir du voile. De treize à vingt-trois ans. Et je ne laisserai personne dire que ce furent les plus belles années de ma vie. »

Lire la suite

« Kaboul était un vaste jardin » – Omar Qais Akbar

Il n’est pas écrivain, mais marchand de tapis, comme son grand-père l’était….de tapis Afghans bien sûr …

Il n’est pas romancier, ce livre n’est pas sorti de son imagination, mais de sa vie….

Il n’en est que plus terrible!J’y suis entré sur les conseils d’un ami lecteur, jardinier, grand voyageur, etc…Merci, tu te reconnaîtras…

Tu m’as offert un voyage magnifique, un éclairage terrifiant sur cet Afghanistan sous le joug de ces factions hostiles entre elles, qui s’appelèrent « soldats de Dieu », »moudjahidin », « fous de Dieu », « talibans », Dieu mis à toutes las sauces selon les époques ….de ces fanatiques religieux, de ces ignares voulant détruire ce passé, cette culture et cette civilisation au nom de leur idéologie, de leur folie…tu m’as aussi offert un voyage sur l’âme afghane, sur l’honneur afghan, sur l’hospitalité de ses habitants. Lire la suite

« Une nuit à Aden » – T1 – Emad Jarar

Une-nuit-a-Aden-Tome-1Essai, biographie romancée…. »Une nuit à Aden » (Tome I) est un peu de tout, difficile à définir, unique et bigrement captivant, bigrement intéressant pour celui ou celle qui s’intéresse aux soubresauts pouvant aller jusqu’aux tempêtes de notre monde, de notre actualité.
Indubitablement, l’auteur nous parle de lui, de son enfance, de sa famille, de ses origines. Il n’est pas banal d’être aujourd’hui à la fois un américain, d’origine Palestinienne et chrétienne, « Musulman « éduqué dans une culture chrétienne a raison des origines grecques de ma mère et de sa religion catholique de rite grec-melkite », golden-boy à Wall-Street et ….play-boy ! 

Lire la suite

« Mille soleils splendides » – Khaled Hosseini

mille-soleils-splendidesAh ! Si j’étais un fondamentaliste religieux convaincu, qu’est-ce que j’aimerais clouer au pilori ce mécréant de Khaled Hosseini qui met deux femmes afghanes à l’honneur ! Mais je ne suis qu’un vieux lecteur aimant les femmes, adorateur de leurs beautés (physique et morale), adorateur de la liberté, adorateur des droits de l’Homme et donc de celui des femmes, et pas uniquement des droits de l’homme….alors je vais dire tout le bonheur que j’ai eu avec cette lecture de « Mille soleils splendides ». 
Il a bien des années Khaled Hosseini m’avait régalé avec les Cerfs volants de Kaboul – qu’il faut que je relise. Il renouvelle ce bonheur de lecture avec Mariam, une gamine afghane de 14 ans que son père Jalil a eu avec Nana hors mariage.

Lire la suite

« Le train d’Erlingen ou La métamorphose de Dieu » – Boualem Sansal

Le train d'Erlingen ou La métamorphose de DieuToute la population d’une petite ville allemande attend l’arrivée d’un train, un train qui n’arrive pas. On ne sait pas où il est est…« Chaque jour on nous dit que le train va arriver et chaque jour on nous dit que finalement il ne viendra pas »
Un train qui doit les évacuer, face à l’arrivée d’une menace, face à l’arrivée d’envahisseurs jamais nommés…au début du livre. Ceux qui pourront prendre le train, seront tirés au sort par un ordinateur.
A chacun de se faire son idée : « L’envahisseur d’aujourd’hui a cent noms (des alias qui tous tournent autour du pot) dans toutes les langues du monde, mais nul ne le connaît, ne le désigne, ne le situe. »

Lire la suite

« Khalil » – Yasmina Khadra

KhalilIls sont cinq, quatre plus le chauffeur. Entassés dans la voiture, ils ne se connaissent pas, ils se taisent…tous concentrés sur l’objectif de leur mission au Stade de France, ce soir du 13 novembre 2015….
Concentrés face à leurs dernières heures de vie.
Concentrés face au Paradis qui les attend…
Chacun d’eux doit faire sauter la bombe qu’il porte autour du ventre dans un endroit bien déterminé du stade, afin de causer le plus grand nombre de victimes. Khalil, lui, doit faire exploser sa bombe dans une rame de métro, une rame qui devrait accueillir la foule hallucinée de passagers terrorisés par ce qu’ils viennent de vivre sur les gradins. On en frémit. Chacun de nous se souvient de cette soirée d’horreur que nous avons vécue, chacun de nous se souvient de ces autres soirées, qui ont précédé ou suivi celle-ci.
Malgré ses efforts dans cette rame bondée, Khalil n’arrivera pas à faire sauter sa bombe. Par ses propres moyens il devra donc revenir en Belgique, d’où il est parti, non sans avoir caché sa ceinture, après l’avoir examinée sous tous les angles….Et là, surprise ! je n’en dirai pas plus.. 

Lire la suite

« Le lambeau » – Philippe Lançon

Le lambeau« ….ce matin-là comme les autres, l’humour, l’apostrophe et une forme théâtrale d’indignation étaient les juges et les éclaireurs, les bons et les mauvais génies, dans une tradition bien française qui valait ce qu’elle valait, mais dont la suite allait montrer que l’essentiel du monde lui était étranger.. » (P. 51)
Ce matin du 7 janvier 2015, la conférence de rédaction de Charlie était bien avancée, tout le monde rigolait..des bruits de pétards pas assourdissants, et Philippe Lançon reprend conscience, couché par terre. Silence….Il voit des bouts de salle, « le crâne éclaté de Bernard Maris » à ses côtés, une secrétaire arrive affolée.
Dans la bouche de Philippe des dents se promènent.. Il ne peut parler et est incapable de bouger, et n’a pas encore de douleurs. Ses seules préoccupations : Que sont devenus les autres, ou est son téléphone, son vélo ?

Lire la suite