« Le Peuple d’en bas » – Jack London

Le peuple d'en bas Le-peuple-de-labime-Quand on parle de Jack London, immédiatement viennent à l’esprit des titres comme « Croc-Blanc », « L’appel de la forêt », « Le Loup des mers » ….rares sont ceux qui penseraient au livre « Le peuple d’en bas »…et pourtant, ce titre assez difficile à trouver en librairie sauf sur commande, mérite qu’on s’y penche. Merci à Recyclivres.
J’ai, comme tout lecteur, découvert London à l’adolescence, avec ces « classiques » cités en introduction…ceux-ci font voyager…grands espaces, amitiés, bref…ces romans d’aventure ont fait rêver l’adolescent de quinze ans que j’étais. 
En 1902, London qui avait 26 ans eut une idée : aller vivre quelques jours dans le quartier East-End de Londres, en se faisant passer pour un marin ayant abandonné son métier. Une nouvelle expérience pour lui, comme celles du Grand Nord, de la mer, de la recherche d’or.

Lire la suite

« Dans la dèche à Paris et à Londres » – George Orwell

Dans la dèche à Paris et à LondresQuand on évoque l’oeuvre d’Orwell, « Dans la dèche à Paris et à Londres », ne vient pas immédiatement à l’esprit…Tout le monde évoquera « 1984 » ou « La ferme des animaux », titres toujours trouvés dans les rayons des librairies sans difficulté (ou presque)…par contre il faut très souvent commander « Dans la dèche à Paris et à Londres », ou le rechercher sur les sites de vente de livres d’occasion…Merci à Recyclivres.
Signe des temps : la pauvreté ne serait-elle donc pas commercialement rentable ??? 
Et pourtant ! Ce livre écrit en 1933 mérite d’être connu et conserve de nos jours encore une grande partie de son acuité !

Lire la suite

« Faim » – Knut Hamsun

Faim Knut Hamsun.Andreas Tangen est un écrivain qui tente de vivre en proposant des articles, des feuilletons aux rédacteurs en chef des journaux de Kristiana -ancien nom d’Oslo…Un écrivain qui cherche le succès.
Un succès qui tarde à venir….presque tous ses articles « sur les choses les plus diverses, idées étranges, caprices fantaisies nées de mon cerveau agité » sont refusés. Ses ressources sont si faibles qu’il se prive de tout, et qu’il a faim… au fur et à mesure des pages il quittera sa chambre sans payer sa logeuse, et portera au clou, chez les prêteurs sur gages, ses couvertures, ses vêtements et pourquoi pas ses boutons.
Faim et froid agissent ensemble sur son comportement, sur ses pensées, sur son moral.
Il en devient fou, victime d’hallucinations, fou et incohérent dans ses relations avec les autres, avec les femmes. Incohérent dans ses pensées et dans ses actes, il mâche même des copeaux de bois pour tromper cette faim qui le tenaille.

Lire la suite