« Pourquoi j’ai construit une maison carrée » – Jean Guilaine

Pourquoi j'ai construit une maison carréeJe n’aurais sans doute  jamais connu Jean Guilaine et ce livre sans cette bibliothécaire, qui me dit: « Vous me direz ce que vous pensez de ce livre…Je l’ai bien aimé ! Vous connaissez Jean Guilaine? Il est de Carcassonne… » 
Alors pourquoi pas faire mieux connaissance avec un voisin dont le profil scientifique, d’une part et le titre de Professeur au collège de France et de spécialiste du néolithique, d’autre part  m’auraient semblé ennuyeux, parce que sans rapport avec mes centres d’intérêts, sans cette suggestion littéraire pleine de sagesse.
Lire afin de mieux comprendre notre monde, est sans doute l’une des principales motivations d’un grand nombre de lecteurs et de lectrices. Et souvent chacun a sa propre période de prédilection et affectionne les auteurs issus de cette période ou l’ayant pour thème : contemporains, classiques…. 

Lire la suite

« Vous plaisantez, monsieur Tanner » – Jean-Paul Dubois

Vous plaisantez, monsieur TannerRéalisateur de documentaires animaliers, Monsieur Tanner hérite d’une vieille bâtisse ayant appartenu à un vieil oncle…Un beau bâtiment qui nécessite une remise en état et surtout qui doit répondre à ses goûts, au goût du jour. Alors Monsieur Tanner décide de vendre sa maison afin de financer les travaux. Incapable de réaliser lui-même le travail il décide de faire appel à des artisans, à des entreprises ayant pignon sur rue…rebuté par les tarifs proposés il décide de faire appel à des travailleurs au noir, de « pénétrer ce maquis de paroles évasives, de promesses flottantes, de talents approximatifs, de tarifs changeants, découvrir un monde hors taxes, hors norme, hors la loi, peuplé de débutants hésitants, de vieux rusés, de retraités chafouins, de branleurs somptueux, de génies caractériels, de fous complets, de demi-fous, d’irresponsables, de menteurs, de hâbleurs, d’arnaqueurs, un monde instable, prêt à sombrer pour un mot de trop, un coup de vent, un verre de vin, un monde où il manque toujours quelque chose, un outil, une planche, du sable, un sac de MAP, un tuyau, du courage, du courage.« 

Lire la suite

« La femme à 1000 ° » – Hallgrimur Helgason

La femme à 1000°

Une vieille femme islandaise atteinte de multiples cancers vit sur un lit d’hôpital dans un garage…..un début pas banal.Cette vieille femme sait que le « Fermier qui est là-haut va l’appeler ». Elle nous raconte quatre-vingt ans de vie!  Nous sommes en 2009, une mamie qui de temps en temps est lumineuse, pleine de vivacité, d’humour décapant, iconoclaste, pleine de bon sens, et parfois, et même un peu trop souvent casse-pieds… elle radote, mais n’a pas perdu la mémoire, revient à plusieurs reprises sur les mêmes faits, nous embrouille quelquefois. Lire la suite

« Le magasin des suicides  » – Jean Teulé


Le magasin des suicides
C
omplément déjanté ! Mais tellement d’humour de la part de Jean Teulé .

Un sujet pas du tout macabre, traité avec humour, sur un ton et une écriture toujours plaisant. Cette famille Tuvache vend tout ce qu’il faut pour se suicider avec efficacité, de la corde pour se pendre, jusqu’au parpaing qu’on s’accroche au pied avant de sauter d’un pont, en passant par la balle de pistolet qu’on vend à l’unité, le sabre et le kimono pour se faire harakiri….
Elle vend tout avec une grande tristesse. L’anniversaire de la fille montrant l’état d’esprit de la famille est épique. Lire la suite