« 10 jours dans un asile » – Nellie Bly

10 jours dans un asileNellie Bly jeune journaliste de 23 ans a pour patron Joseph Pulitzer, dont le nom  est mondialement connu de nos jours. Un nom associé aux prix Pulitzer, dont le plus convoité est décerné dans la catégorie journalisme. Un patron de presse incontestablement exigeant.
Il demande à Nellie Bly, jeune journaliste de 23 ans de se faire passer pour folle afin d’être hospitalisée en hôpital psychiatrique. Son reportage doit permettre de dénoncer les conditions de traitement des malades. Les prémices du journalisme d’investigation.
Elle s’installe dans une pension de famille, reste éveillée, les yeux hagards toute la nuit et au petit matin simule la folie : elle ne sait pas où elle a mis les troncs d’arbre qu’elle avait emportés !

Lire la suite

Nellie Bly

NELLIE BLY.jpgJournaliste américaine née à Cochran’s Mills (Pennsylvanie)  en 1864 et décédée à New York en 1922 (de son vrai nom Elizabeth Jane Cochrane : Nellie Bly est son nom de journaliste)

Plus sur Nellie Bly

Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame depuis 1998.

Un prix de journalisme, le Nellie Bly Club Reporter est décerné par le New York Press Club aux meilleurs reportages produits par des jeunes journalistes.
Lire la suite

« Pauvre Blanc » – Sherwood Anderson

Pauvre BlancHugh McVey est un gamin élevé par son père, alcoolique et paresseux. Celui-ci oblige le gamin à travailler, afin de lui ramener de quoi picoler et ronfler. Hugh trouve un petit travail dans une gare. On est encore à la fin du XIX ème siècle. Et là, dans cette gare, il découvre LA femme…la première femme de sa vie, celle qui va le sortir de sa crasse intellectuelle, de sa paresse, lui faire découvrir, non pas l’amour – aucun des deux n’a la tête à ça – mais les livres, la culture. Elle est celle qui va lui faire découvrir son potentiel, qui va lui monter qu’il peut faire autre chose que balayer une gare.
Et le gamin passera sa vie de gamin dans les livres, à rêvasser et en s’isolant. « Il sentait que pour une raison inconnue, l’humanité le tenait à l’écart. »

Lire la suite

Viet Thanh Nguyen

Viet Thanh Nguyen.jpgAuteur américain né à : Buôn Ma Thuột, (Viêt Nam) en 1971

Après la chute de Saïgon en avril 1975, sa famille émigre aux États-Unis. Il fait ses études à Université de Californie à Berkeley où il obtient son B.A. en 1992 et son doctorat en 1997.

Il est professeur d’études américaines à l’Université de Californie du Sud. Il est également collaborateur du Los Angeles Times.

(Source Babelio)

Lire la suite

« Les douze balles dans la peau de Samuel Hawley » – Hannah Tinti

Les douze balles dans la peau de Samuel HawleyDifficile de se faire une opinion tranchée sur le personnage de Samuel Hawley, héros principal de cette longue ballade américaine, petit truand toutefois attachant. 
Quant au roman c’est à la fois une histoire familiale, celle d’un père et de sa fille, un roman noir mêlant bons et mauvais garçons, un récit d’aventures dans ces paysages américains du Massachusetts à l’Alaska, une ode à la protection de la nature, un thriller…Un roman qui pourrait servir de scénario à un de ces films noirs américains dans lesquels humour, beaux paysages, violence se côtoient… tournés par les frères Coen. 
Samuel Hawley est un petit malfrat qui gagne sa vie en participant à des cambriolages, en étant homme de main pour des truands…bref, le genre de bonhomme qui peut difficilement avoir une vie de famille rangée. Un bonhomme qui avant de sortir, choisit dans sa panoplie les armes qui vont l’accompagner..Il n’en manque pas….

Lire la suite

Hannah Tinti

Hannah-TintiAuteure Américaine née à Salem (Massachusetts) en 1973

Élevée dans un milieu catholique, elle grandit dans cette ville chargée d’histoire, la Salem du XVIIème siècle qu’évoque Hawthorne dans La Maison des sept pignons (1851), la Salem des procès en sorcellerie (1692).

Elle suit le programme doctoral d’écriture à l’université de New York, puis travaille dans diverses revues, dont Atlantic Monthly, Boston Review, Washington Square. En 2002, elle est co-fondatrice de la revue One Story, qui publie une nouvelle par mois.

(Source : Babelio)

Lire la suite

« La nuit la plus longue » – James Lee Burke

LA nuit la plus longueLe 23 août 2005, l’ouragan Katrina ravage les cotes de la Louisiane…un ouragan de plus, mais un ouragan terrifiant dont la force crée une vague énorme qui submerge les bas quartiers…les habitants tentent de se réfugier dans les derniers étages, en vain malheureusement pour beaucoup. La vague sera trop importante et noiera tout sous son passage, malgré l’intervention désespérée des hélicoptères de secours. Le pays est ravagé, arbres déracinés ou portant dans leurs branches de sinistres guirlandes de cadavres d’hommes et d’animaux, quand ceux-ci ne dérivent pas sur les eaux stagnantes. 
Quelques maisons mieux placées sont restées debout, leurs habitants ont pu y rester, c’est le cas de la famille d’Otis Baylor, agent local d’une compagnie d’assurance. Une famille éprouvée par le passé par le viol par quatre jeunes noirs de leur fille Thelma, qui en reste traumatisée.

Lire la suite