« Aurora, Kentucky » – Carolyn D. Wall

Aurora, KentuckyOlivia Harker, femme handicapée de 42 ans au « physique ingrat », c’est elle qui le dit, tient l’épicerie héritée de son père, une épicerie dans laquelle elle vend les courtepointes qu’elle fabrique avec des restes de vêtements…un commerce qui peine à la faire vivre, elle et son petit-fils William… tous deux ont une passion pour les loups…Une passion héritée de Take Harper, le père d’Olivia, dont le père a lui-même introduit les loups sur le territoire, il y a bien longtemps. Mais Take est mort, et enterré…Enterré dans le jardin. 
Tout le monde ne partage pas cette passion pour les loups, sauf si on considère la chasse aux loups comme une passion…Parmi ceux-là, le sinistre Phelps et ses acolytes.

Lire la suite

« L’Empreinte » – Alexandria Marzano-Lesnevich

L'EmpreinteDès les premières pages, l’auteure nous avertit : « il s’agit d’un livre sur ce qui s’est produit, oui, mais aussi d’un livre sur ce que nous faisons de ce qui s’est produit. Il parle d’un meurtre, il parle de ma famille, il parle d’autres familles dont les vies ont été bouleversées par le meurtre. Mais plus que ça, bien plus que ça, il s’agit d’un livre sur la façon dont nous comprenons nos vies, le passé, sur la façon dont nous nous comprenons les uns les autres. » Tout est dit sur ce livre dense, fouillé, fort et puissant car vrai puisque écrit à partir d’archives importantes et de souvenirs personnels traumatisants de l’auteure. 

Lire la suite

Alexandria Marzano-Lesnevich

alex-marzano-lesnevich.jpgAuteure américaine (Etats-Unis)

Fille de deux avocats, Alexandria (Alex) Marzano-Lesnevich a obtenu son doctorat en droit à la Harvard Law School, où elle s’est concentrée sur des questions relatives à la peine de mort. 

Elle est également titulaire d’un BA en sociologie de l’Université Columbia et d’une maîtrise en écriture documentaire de l’Emerson College. 

(Source Babelio) Lire la suite

« Cinq branches de coton noir » – Yves Sente / Steve Cuzor

Cinq branches de coton noirIl est bon de rappeler certaines vérités historiques, notamment lorsqu’on va célébrer le 75ème anniversaire du débarquement américain en Normandie. Il est bon aussi de jouer de l’Histoire, de la grande Histoire, pour nous distraire, nous faire rêver… « Cinq branches de coton noir » est construit entièrement autour de ces vérités qui peuvent déranger et du roman…
Roman dont on cherche une fois la dernière page tournée à vérifier la part de vérité.
La bande dessinée est également construite autour de deux périodes, Janvier 1776 à Philadelphie, période de proclamation de l’Indépendance des États-Unis et du premier drapeau américain et juin 1944, date du débarquement en Normandie…deux périodes qui alternent agréablement au fil des pages

Lire la suite