« Des clairons dans l’après-midi » – Ernest Haycox

Des clairons dans l'après-midiHasard d’une rencontre, d’un échange de coups de cœurs autour d’un café… »- Tu connais « Des clairons dans l’après-midi » ? …Un livre qui te rappellera ton enfance ! »  
Le western est un genre cinématographique et littéraire un peu oublié…les plus anciens se souviendront des Noëls où nous recevions des panoplies d’indiens ou de cow-boys, des heures de jeu dans la rue, des BD et des films ou séries que la télé diffusait…Aujourd’hui, on ne trouve plus que très exceptionnellement des panoplies d’indiens dans les magasins de jouets…tout ça est passé de mode. 
Nostalgie, quand tu nous tiens ! 

Lire la suite

Ernest Haycox

Haycox_Ernest.jpgRomancier américain né à Portland (Oregon) en 1899, et décédé à Portland en 1950

Auteur d’une trentaine de romans et environ trois cents nouvelles, Ernest Haycox est un écrivain et scénariste de western célèbre. 

Huit de ses oeuvres ont été portées à l’écran, tels La Chevauchée fantastique (Stagecoach, 1939), Le Passage du canyon (Canyon Passage, 1946) et Les clairons sonnent la charge (Bugles in the Afternoon, 1952).

En 2005, le prestigieux jury des Western Writers comptait Haycox parmi les vingt-quatre meilleurs auteurs de l’Ouest du XXe siècle. 

(Source Babelio)

Lire la suite

« Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté » – Claude Guillaumaud-Pujol

Mumia-Abu-Jamal-combattant-de-la-liberteConnaissez-vous Mumia Abu-Jamal ? 
Vaguement sans doute…il est l’un des ces condamnés à mort américains pour lesquels le monde indigné, informé par Amnesty-Internation se mobilise dans des manifestations de rues afin de demander sa libération …
Indigné, vous le serez à la lecture de ce livre. Indigné devant l’attitude de ce pays qui fait rêver beaucoup de nos concitoyens…le rêve américain. Mumia quant à lui vit un cauchemar depuis 1982 . 
Wesley Cook est un jeune journaliste, animateur d’une station de radio, l’un des premiers membres des BlackPanthers, les Panthères Noires qu’il découvre à quatorze ans en 1968 . Il lit leurs publication et en devient rapidement le responsable de l’information. 

Lire la suite

« Écrire pour sauver une vie » – John Edgar Wideman

Écrire pour sauver une vieLes deux assassins d’Emmet Till, jeune gamin de quatorze ans sortiront libres du tribunal, libres, la cigarette au bec et hilares. Le jury du Mississipi composé exclusivement de blancs, a délibéré pendant une heure…une heure pendant laquelle les membres ont également mangé le repas qu’ils avaient demandé qu’on leur porte.  Emmet était un gamin noir venue de Chicago . Il  avait eu l’audace insolente de siffler une femme blanche. Emmet tillAlors il l’ont enlevé, tabassé à coups de poings, en lui écrabouillant le visage, tué d‘une balle dans la tête, et ont jeté à l’eau, « le corps mutilé avait été jeté dans les eaux de la Tallahatchie lesté d’un cylindre d’égreneuse à coton de trente-cinq kilos arrimé à son cou par du fil barbelé ».

Lire la suite