« Un autre : Chroniques d’une métamorphose » – Imre Kertész

Un autre - Chroniques d'une métamorphoseOn ne peut pas survivre à la sélection pratiquée à Auschwitz, puis à la faim et à la maladie à Buchenwald et aux pressions exercées par les régimes communistes de l’Europe de l’Est, sans être « marqué », comme se définit Imre Kertész .
Certains se laisseraient abattre, auraient baissé les bras, ou envisagé le suicide, Imre Kertész, décidera au contraire de lutter contre ces totalitarismes, de dénoncer le nouvel antisémitisme, né après Auschwitz, Auschwitz qui « marque un tournant comme par exemple en physique, la théorie quantique »et d’être l’un de ces auteurs alertant les lecteurs. Son engagement fut vraisemblablement, un élément décisif dans l’attribution du Prix Nobel.

Lire la suite

« Être sans destin » – Imre Kertész

Etre sans destin

« Être sans destin » que j’ai trouvé par hasard dans une boîte à livres quelques jours après l’annonce du décès d’Imre KERTÉSZ, est le Xième livre que je lis sur les camps.

Ce ne sont pas des livres mais des destins, des vies, et nous devons les accepter tels qu’ils sont. 

Bien que les faits, bien que l’horreur restent identiques, selon la sensibilité, la personnalité, l’âge au moment des faits de celui qui les a vécus dans sa chair, chaque livre sera différent.
« Être sans destin » est un livre différent, qui apporte un éclairage nouveau, le regard d’un prix Nobel de littérature sur le gamin de 15 ans qu’il était en 1944.

Lire la suite

« Sindbad ou la Nostalgie » – Gyula Krúdy

Sindbad ou la NostalgieSindbad est un séducteur hongrois, qui partage avec nous ses déceptions, ces amours de jeunesse, ou de vieillesse, ces actrices et danseuses, ces mondaines ou ménagères qu’il a connues….une série de portraits, de retours en arrière, arrivant pèle-mêle à son esprit, sans ordre chronologique…..c’est tantôt un lieu, tantôt un objet, une pantoufle,  un train, une veste qui lui rappellent telle dame, telle bourgeoise ou telle paysanne qu’il a aimé….des femmes qu’il sauvera du suicide et des femmes qui se suicideront à la suite de sa muflerie…Mort et amour rythment ces chapitres, amours trompées, noyées par dépit, mais aussi pleurées et regrettées

Lire la suite

Szilárd Borbély

BorbelySzilardAuteur hongrois né en 1964 et décédé en 2014.

Il a enseigné la littérature hongroise à l’Université de Debrecen et a traduit un certain nombre d’ouvrages depuis l’allemand et l’anglais.

C’est par sa poésie qu’il s’est fait connaître sur la scène littéraire (son premier recueil, Adatok, a été publié en 1988 aux éditions Data alors qu’il était encore étudiant). Lire la suite

« La miséricorde des coeurs » – Szilárd Borbély

La miséricorde des coeursLa France vivait le printemps de mai, à 1500 km de là, la Hongrie vivait au Moyen Âge…L’insurrection de 1956 avait été réprimée plus d’une dizaine d’années auparavant
Un gamin de 8 -10 ans, passionné par les nombres premiers, nous fait partager sa vie de gamin de la campagne hongroise. Les communistes sont au pouvoir dans le village, ils dirigent le kolkhoze, et donnent du travail à qui bon leur semble…Tout le monde ne peut pas avoir ce sésame …la carte du Parti.

Lire la suite