« Les petits-fils nègres de Vercingétorix » – Alain Mabanckou

Les petits-fils nègres de Vercingétorix

Quelques cahiers transmis à un éditeur par Hortense Iloki pour découvrir son enfance et sa vie de femme dans un pays imaginaire d’Afrique : le Vietcongo….

Un pays déchiré par une guerre civile, par une guerre tribale entre deux ethnies du Nord et du Sud qui se haïssent depuis la nuit des temps. Une guerre tribale qui va même toucher des couples mixtes unis jusqu’alors.

Le chef des rebelles, d’origine sudiste vient d’être renversé par un coup d’État organisé par les Nordistes. Il a créé « les petits-fils nègres de Vercingétorix » qui multiplient les exactions, les enlèvements contre les habitants nordistes habitant au sud…Vercingétorix étant l’image de celui qui a résisté aux romains…mais il omet de dire à ses partisans qu’il a été vaincu finalement à Alésia…

Un témoignage sur la vie et la culture et les superstitions africaines, sur celui du pays de l’auteur le Congo, jamais nommé, mais les allusions sont nombreuses.

Un témoignage également sur les conséquences de la colonisation : La conférence de Berlin de 1885 (jamais citée) qui en partageant l’Afrique entre pays européens  créa des pays sans réalité, des pays ne tenant pas compte des ethnies des cultures.

Un auteur que j’ai découvert avec cet ouvrage….je vais poursuivre cette découverte


Connaître Alain Mabanckou


Quelques extraits
  • « La lecture, comme tout acte d’amour, nécessite de la tendresse, de la finesse et de l’originalité. On doit courtiser un livre, de la même manière qu’on courtise une femme, jusqu’à mériter sa complicité, afin de vivre avec, pour le meilleur et pour le pire….le mariage avec les livres est la seule union qui ne souffre pas du délit d’adultère » (P.35)
  • « Vous voilà donc revenus au pouvoir, comme d’habitude, par la mitraillette » (P. 204)
  • « Attendre n’est pourtant pas la solution. A force d’attendre, le crapaud s’est retrouvé sans queue pour l’éternité » (P. 212)
  • « Le Blanc n’était pas blanc par hasard….Dieu en avait décidé ainsi afin de masquer leur hypocrisie aux yeux des nègres » (P. 215)
  • « Le nègre est né ainsi. Il donne l’impression de mériter sa propre malédiction. Une médaille et il livre sa mère en steak haché au premier flibustier qui arpente les côtes de son territoire. Avec le sourire en plus.  » (P. 216)
  • « Après tout, nous ne sommes que de la poussière! Hélas au lieu de vivre avec, nous passons notre vie à la balayer, à la traquer, à l’éloigner de nous, pour finalement la retrouver, contre notre gré, le jour de notre mort.  » (P. 220)
  • « Parmi les pauvres, il y a toujours des plus pauvres » (P. 251)
  • « Que faire ? Ne craignez pas les bombardements que le pouvoir promet. Les Nordistes ont peur de traverser le barrage de Moukoukoulou. Cette région est pour eux ce que Diên Biên Phu a été pour la France. Nous connaissons mieux notre contrée, ses lacs, ses marécages ; nous saurons comment surprendre les assaillants en appliquant les ruses de Vercingétorix contre Jules César. Je dis que nous sommes tous des Petits-fils nègres de Vercingetorix ! La victoire nous attend. Nous serons invincibles, mystiques et puissants. Nos morts lèveront des tombes avec des sagaies plus rapides que des missiles. Les arbres marcheront dans la nuit, flagellant avec leurs branches révoltées le visage de nos ennemis. Et des profondeurs des rivières jailliront des monstres à douze têtes, des mambas verts et des reptiles gros comme le tronc d’un baobab… »
  • « Vous devez savoir que la connaissance est hostile à toute précipitation. Un cerveau bien traité est celui qui reçoit les informations les unes après les autres. Ainsi a-t-il devant lui le temps de broyer, de mâcher, d’avaler et de digérer. Dans l’ensemble tous les élèves sont pareils: ils soumettent leur matière grise à une rude épreuve quelques jours avant l’examen ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s