« Chagrin d’école » – Daniel Pennac


Chagrin d'école
Daniel PENNAC, cancre parmi les cancres, collectionnant les zéros en orthographe à réussi a devenir un professeur attaché à ses élèves, cancres ou non, à sa fonction. Il est le prof que nous aurions aimé avoir. Avec beaucoup d’humour, il nous démontré en permanence son amour des élèves, sa volonté de les faire progresser de les sortir de leurs handicaps. Quel humanisme. Un livre à lire par les parents, mais aussi par les profs. Chacun trouver de quoi progresser dans ses relations avec des enfants « clients » obnubilés par les marques. À ne pas manquer 


Plus sur Daniel Pennac


Extraits

  • « Il existe 5 sortes d’enfants sur notre planète aujourd’hui : l’enfant client chez nous, l’enfant producteur sous d’autres cieux, ailleurs l’enfant soldat, l’enfant prostitué et sur les panneaux incurvés du métro, l’enfant mourant dont l’image penche sur notre lassitude le regard de la fin et de l’abandon »
  • « La sagesse pédagogique devrait nous représenter le cancre comme l’élève le plus normal qui soit : celui qui justifie pleinement la fonction de professeur puisque nous avons tout à lui apprendre , à commencer par la nécessité même d’apprendre ! Or il n’en est rien »
  • « Il suffit d’un professeur, un seul ! pour nous sauver de nous-même et nous faire oublier tous les autres »
  • « La différence fondamentale entre les élèves d’aujourd’hui et ceux d’hier est ailleurs : ils ne portent pas les vieux pulls de leurs grands frères. La voilà la vraie différence!! »
  • « Un des éléments du « ça » auquel le jeune professeur n’est pas préparé, c’est le face à face avec une classe d’enfants clients »
  • « Le gros handicap des professeurs tiendrait dans leur incapacité à s’imaginer ne sachant pas çe qu’ils savent… On vous fait passer toutes sortes d’examens et de concours sur vos connaissances acquises, quand votre première qualité devrait être l’aptitude à concevoir l’état de celui qui ignore ce que vous savez. »
  • « – Les profs ils nous prennent la tête, m’sieur!!
    – Tu te trompes. Ta tête est déjà prise. Les profs essaient de te la rendre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s