« Je ne suis pas ici pour faire un discours » – Gabriel García Márquez


Je ne suis pas ici pour faire un discours
Faits souvent par des hommes politiques qui cherchent à vous convaincre, les discours vous ennuient.

Vous changerez d’avis avec ce livre, qui se lit comme un livre de nouvelles.
Gabriel García Márquez, prix Nobel de Littérature en 1982, nous livre dans ces discours ses états d’âme, ses colères notamment contre la course aux armements, au nucléaire, son amour de la littérature, de l’Amérique latine, mais aussi ses souhaits de simplification de la grammaire, de l’orthographe.
Parmi ces discours, celui qu’il prononça en recevant son prix Nobel, vêtu, contrairement aux exigences du protocole, non pas du Frac, mais de la chemise traditionnelle, liquiliqui, de la Caraïbe: « la solitude de l’Amérique latine »
Une découverte d’un auteur, de l’Amérique latine, d’un homme


Plus sur Gabriel García Márquez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s