Albert Cohen

CohenÉcrivain et dramaturge suisse romand d’expression française né en Grèce (Corfou) en 1895, mort en 1981.

En 1921 il publie « Paroles Juives, » un recueil de poèmes. Il publie ensuite un roman, « Solal » (1930), premier volume d’un cycle que Cohen a pensé un temps intituler « La geste des juifs », ou « Solal et les Solal ». Le roman, préfigurant en quelque sorte « Belle du seigneur », raconte la jeunesse du jeune grec sur l’île de Céphalonie, ainsi que ses premières amours.Viendront ensuite « Mangeclous » (1938) et « Le Livre de ma mère » (1954), poignant portrait d’un être à la fois quotidien et parfaitement bon qu’il évoquera une nouvelle fois dans ses « Carnets » (1978). Puis « Les Valeureux » (1969), mettant en scène un groupe de juifs, parents de Solal, sur l’île de Céphalonie.

(Source Babelio)

Dans Mesbelleslectures

Belle du Seigneur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s