André Brink

220px-André_Brink_PortraitÉcrivain sud-africain d’expressions afrikaans et anglaise né en 1935 décédé en 2015.

En France, il a obtenu le prix Médicis étranger en 1980 pour « Une saison blanche et sèche ». « L’Amour et l’Oubli », son autobiographie fictive est publiée en 2004.

En 1975, il devient docteur ès lettres de l’université Rhodes, puis en 1985 docteur honoris causa ès lettres de l’université du Witwatersrand à Johannesburg. De 1980 à 1990, il fut professeur d’anglais à Rhodes, et depuis 1991, professeur d’anglais à l’université du Cap.

André Brink a traduit en afrikaans Saint-Exupéry, Shakespeare, Cervantès, Lewis Carroll, Georges Simenon, Albert Camus et Marguerite Duras.

Ami de Nelson Mandela, et infatigable défenseur des droits humains, il lutta contre la politique d’apartheid.

Il est l’un des plus grands romanciers sud-africains, il meurt dans un avion entre Amsterdam et Le Cap alors qu’il venait d’être nommé docteur honoris causa de l’Université catholique de Louvain, en Belgique.
(Source Babelio)
Dans Mesbelleslectures
Une saison blanche et sèche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s