« Le vieil Orphelin » – Serge Moati

Le vieil orphelinUn Monsieur que tout le monde connait, que chacun a vu à la télévision, qui se dévoile dans « Le vieil Orphelin », ce qui nous permet de mieux le connaitre . C’est un boulimique de travail, un touche à tout un peu (beaucoup) mégalo : littérature, cinéma, directeur de chaîne télé, présentateur télé, conseiller politique….
Il est aussi un grand voyageur, Afrique, Vietnam, Chine, Corée, Amérique…; 
Qu’aurait été cette homme (qui ne peut laisser indifférent), s’il n’avait pas été orphelin ? C’est ce statut d’orphelin qui l’a construit.
Cancre à l’école, il porte toujours dans son cœur la disparition de son père quand il avait 11 ans. Ses parents sont toujours présents dans sa vie, dans ce livre. 

Gros travailleur et touche à tout, il s’est battu toute sa vie, battu contre le sort, contre ceux qui se levaient contre sa judéité (de belles pages), contre les événements…. il fut et est toujours éternellement partagé entre Henri, enfant et Serge, l’adulte qui a pris le prénom de son père. 
Un livre dans lequel Henri et Serge donnent chacun leur point de vue, face à chacune des situations vécues par l’auteur,
Un livre d’amour de la vie, une vie qui fut pourtant cruelle parfois pour Henri Moati devenu Serge Moati

Qui est Serge Moati


Quelques extraits
  • À propos de Dieu, « (un nul), je tiens à affirmer ici qu’il s’était ce jour là, une nouvelle fois, très, très mal comporté avec moi » (P.73)
  • « On est juif, parce qu’on est né juif, et aussi sûrement qu’un carré ne peut pas devenir rond : il aura beau faire, essayer et réessayer, aucun ne pourra y parvenir. » De Schlomo Sand (P.74)
  • « On ne peut pas combattre un phénomène contre lequel on n’a pas de prise. Il faut l’accepter tel qu’il est. C’est une grande règle. » (P.259) 
  •  » Tu sais pourquoi on est sur que Jésus était juif? Primo, il a toujours cru que sa mère était vierge. Deuxio, sa mère l’a toujours pris pour un Dieu, tertio il a vécue avec ses parents jusqu’à l’âge de 33 ans, quarto, preuve absolue et définitive, il est entré dans les affaires de son père et ça a marché » (P.352)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s