« Le Complot contre l’Amérique » – Philip Roth

Le complot contre l'AmériqueEt si …….. 
Et si Lindbergh avait été Président des États-Unis en 1940 en lieu et place de Roosevelt ? L’illustre Lindberg, le héros d’un peuple élu sur son nom. 
Une fiction, une uchronie, qui met en scène tous les acteurs de l’Histoire, mais dans des rôles qui n’ont pas été les leurs, dans des situations qu’ils n’ont pas rencontrées. 
L’Histoire (la vraie) nous apprend que « Charles Lindbergh  a été décoré le 28 juillet 1936 de l’ordre de l’Aigle allemand par Hermann Göring, qui lui montre en avant-première de nouveaux avions. À cette occasion, Lindbergh a qualifié Hitler de « grand homme » en le jugeant, « moins dangereux que Staline ». 
Partant de cet engagement réel, Philip Roth nous décrit un Lindberg, Président des États Unis opposé à l’entrée en guerre de son pays contre l’Allemagne, ami du Japon, mettant en œuvre une politique antisémite, allant même jusqu’à fermer les yeux sur des pogroms…, et déplaçant les familles d’origine juive au Kentucky. Ribbentrop , ministre des Affaires étrangère d’Hitler, est même invité aux Etats-Unis.

Toute cette politique est menée souvent avec le soutien de certains juifs qui collaborent avec le système, et mise en œuvre par un Henri Ford, Ministre de la justice, un Henri Ford également antisémite, ce que l’Histoire confirme également. Les États-Unis envisagent même d’entrer en guerre contre la Canada!
La politique du Président Lindbergh est vue au travers de la vie d’une famille, celle de Philip. Une famille d’origine juive.
Surprenant jusqu’à la fin. Philip Roth ne s’est pas amusé avec l’histoire, mais a souhaité nous présenter la face cachée de l’Amérique, le racisme qui mine cette société violente et…qui pourrait un jour peut-être s’attaquer aux juifs, et donc à son identité.
Un livre déroutant parce qu’il pose la question « Et si….? ». Déroutant et passionnant parce que Philip Roth mêle sans hésitation et avec maîtrise les faits historiques, la fiction et ses angoisses d’homme. Terrifiant parfois.
Souvent notre vie tient à des hasards, et quelques voix de plus ou de moins peuvent en politique et notamment dans les temps de tension changer la vie d’un pays voire du monde…. 
Les dernières pages du livre (Annexes) permettent de rétablir la vérité historique. L’image du héros Lindberg en devient bien terne
Une autre façon de découvrir l’Amérique, peut-être la vraie, bien éloignée de certaines images que nous en avons. Que nous en avions !
L’actualité nous confirme, un peu plus de dix ans après la parution de ce livre, que ce pire est toujours possible. 
Un grand texte de Philip Roth, à lire
Editions Gallimard -Traduction : Josée Kamoun – 2007

Philip Roth


Quelques lignes

  • « Notre patrie, c’était l’Amérique. Et puis les républicains investirent Lindbergh, et tout changea. » 
  • « C’est dégoûtant, c’est pire que dégoûtant. Lentement mais sûrement, ça ne dérange plus personne, en Amérique, que Lindbergh lèche les bottes de Hitler. »
  • « Il allait sans dire que Mr Mawhinner était chrétien, membre de longue date de cette formidable majorité qui avait fait la guerre d’Indépendance, fondé la nation, conquis la nature, subjugué l’Indien, asservi le Noir, émancipé le Noir, ségrégé le Noir, l’un des ces millions de bons Chrétiens vertueux et travailleurs, qui avaient colonisé l’Amérique, labouré ses champs, édifié ses villes, gouverné les Etats, siégé au Congrès, occupé la Maison-Blanche, amassé la richesse, acquis la terre, qui détenaient les aciéries, les clubs de football, les voies ferrées, les banques, maîtres et gardiens de la langue elle-même, l’un de ces protestants d’origine anglo-saxonne et nordique, au-dessus de tout soupçon, qui dirigeaient l’Amérique et la dirigeraient toujours – généraux, dignitaires, magnats, nababs, des hommes qui édictaient les lois, fixaient les règles et rappelaient tout le monde à l’ordre quand ça leur chantait – tandis que mon père, bien sûr, n’était qu’un juif? »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s