« L’Amérique m’inquiète et autres récits » – Jean-Paul Dubois

L'Amérique m'inquiète et autres récitsPays aimé ou détesté, l’Amérique ou plutôt les Etats-Unis ne laissent personne indifférent….Jean-Paul Dubois y vécut, et s’y rendit plus de 70 fois pour le compte du Nouvel-Obs….il réunit dans « L’Amérique m’inquiète et autres récits » plus de 90 chroniques écrites pour le compte du journal… Un voyage dans  la noirceur ou l’horreur, un voyage au sein de cette société de tous les excès, de tous les délires, de toutes les folies et névroses et aussi de toutes les hontes. 
Tout y passe : les droits constitutionnels, Dieu, la justice, la peine de mort, le dieu dollar, le sexe, les gaspillages, les affaires, la religion, la police, le Droit des armes, la pollution, Mc Donald’s, Elvis, le 11 septembre, le racisme et j’en passe.
Le fric, et encore le fric ….bref tout ce qui peut nous étonner, mais aussi nous indigner et nous faire gerber. On est, très souvent, bien loin du « rêve américain » décrit par d’autres auteurs. En tout cas, en ce qui me concerne, je n’ai pas rêvé ni fantasmé.

J’ai été souvent sidéré et passionné par cette démesure, par ces excès.
Aussi mieux vaut, si l’on ne souhaite pas souffrir d’indigestion, prendre son temps, et lire une à deux chroniques par jour, poser le livre pendant quelques jours et le reprendre. Bref le savourer dans le temps.
On comprend ainsi comment certains arrivent à devenir Président de ce vaste pays, on s’étonne qu’un autre ait pu l’être, et on découvre qu’il convient de s’attendre à tout avec ce pays et ses habitants. Un pays dans lequel le pire côtoie le meilleur.
Jean-Paul Dubois pessimiste ? Oh non précisera-t-il : « Je ne suis pas pessimiste. Je pense simplement être un optimiste bien informé » (P. 645)
Éditions de l’Olivier – 2017 – 678 pages


Quelques extraits
  • « Il considère que ses droits sont garantis par la Constitution américaine et qu’en s’opposant à ses volontés « on viole sa liberté de contrôle sur son propre corps » » (P. 36)
  • « À New-York, le taux des policiers qui se donnent la mort est quatre fois supérieur à celui de la moyenne nationale des simples citoyens. Selon une étude de l’Association des chefs de la police, le nombre de flics qui se suicident chaque année (300) est deux fois plus élevé que le total des agents tués en service. » (P. 164)
  • « Ce pays est un gigantesque holster, un endroit où l’on n’est rien si, en se déshabillant, on ne dévoile pas son attirail pour « chasser l’ours » Qu’ils habitent Manhattan ou Venice, tous ces porte-flingue vous diront que, s’ils charrient une telle artillerie, c’est avant tout pour se protéger des autres comme leur père l’a fait avant eux, en vertu du 2ème amendement de la Constitution des Etats-Unis, qui donne à chacun « le droit de détenir et de porter des armes ». Autant dire celui de s’en servir. » (P. 168)
  • « Les sens, ce sont cinq ficelles qui nous rattachent au réel. Cinq ficelles qui nous permettent de croire que le monde existe et qui donnent à nos doigts la force de s’y agripper. Si ces cordons lâchent, nous nous retrouvons dans les ténèbres et l’apesanteur. » (P. 225)
  • « Que 51 morts à Los Angeles constituent un drame universel, alors que les tremblements de terre de la péninsule arabe (2800 morts), d’Inde (1450 morts) ou Salvador (1000 morts) sont traités en quelques flashs vite éclipsés. Les sinistrés californiens bénéficient d’ailleurs d’un tout autre traitement que leurs homologues du tiers-monde. » (P. 261)
  • « Si vous avez plus de 40 ans et vivez seule à New-York, vous avez deux fois plus de chances de mourir d’une attaque terroriste que de trouver un mari. » (P. 646)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s