« Les contreforts » – Guillaume Sire

« Au seuil des Corbières, les Testasecca habitent un château-fort fabuleux »

…il n’en fallait pas plus pour que ce livre attire mon attention, dans la médiathèque…..je ne connaissais pas cet auteur et l’action se déroulait à quelques kilomètres de mon lieu de vie…

Le château de Montrafet proche de Palaja  est l’un de ces châteaux des Corbières, un chateau planté sur un piton rocheux au cœur de 40 hectares de vigne….la majorité d’entre eux sont en ruine, quelques murs au sommet d’un piton, quelques murs qu’on ne distingue pas de leur assise de roche. Rares sont ceux qui sont habités. Montrafet  est l’un d’eux, mais la famille est menacée d’expulsion. 

Non mais…, ça ne se passer pas comme ça, la famille se battra contre cette administration bien mal considérée sous ces cieux, une administration qui lui demande même de payer la réparation des chemins empruntés par les amateurs de VTT.

Pas facile de trouver 1,2 millions d’€uros, pour réparer ce rempart qui s’effondre en partie sur 15 m, ces murs et cette toiture qui prend l’eau.

Des travaux de construction d’un lotissement commencent à proximité

La menace est sérieuse, Tavernier, l’Inspecteur des Monuments historiques leur a précisé  que « L’État considère que, lorsqu’il y a un arrêté de péril concernant un château comme le vôtre, c’est-à-dire un château faisant partie du patrimoine national, si ses propriétaires ne sont pas en mesure de payer pour les travaux de réfection et de conservation, la République peut le faire à leur place, et ordonner que leur bien soit vendu aux enchères.. »

Long et difficile combat, contre l’Administration, les banques, un combat avec parfois des incohérences administratives, mais qu’importe..un combat émaillées de scènes parfois un tantinet irréalistes, qui permet de passer un bon moment aux côtés de ces têtes dures au mal et à la peine, têtues et déterminées, qui connaitront la prison.

Découverte de Guillaume Sire, découverte que je vais poursuivre avec « Avant la longue flamme rouge »

Éditeur : Calman-Lévy – 2021 – 343 pages


Lien vers la présentation de Guillaume Sire


   Quelques lignes

  • « Au troisième étage de l’aile sud, la lumière pénètre dans la chambre de Clémence par un œil-de-bœuf sans rideaux ni volets, et par une huchette, comme on en voit à Carcassonne sur la porte Narbonnaise, destinée à lancer des pierres sur l’assaillant. » (P. 39)
  • « Sur les pics des Corbières habitent des démones invisibles appelées « sinagries ». Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, et n’agissent pas à proprement parler ; mais elles existent, et quand un enfant disparaît, si elles ne sont pas coupables, elles n’y sont pas non plus pour rien : elles n’ont pas avalé l’enfant, mais ne l’ont pas sauvé. » (P. 43)
  • « Enfin, ils la virent, au loin, au pied du massif de la Clape : la mer. Ils y seraient avant midi, et rentreraient par le train depuis Narbonne sans payer leurs billets. Ils se tournèrent l’un vers l’autre, épuisés. Ils n’avaient pas échangé un mot depuis au moins deux heures. » (P. 97)
  • « Depuis dix ans, d’un bout à l’autre du département, les centres-villes se vident tandis que leurs alentours se remplissent de maisons identiques, de ronds-points bizarroïdes et de lampadaires. Pierre imagine sur Montahut les pâtés beiges, les piscines d’un bleu absurde, les carrés de gazon impeccables, la double entrée des garages, les haies de faux buis et les dos d’âne surindiqués. Dans les narines, il a la fumée des planchas, et dans les oreilles les cris amusés des enfants et la musique saccadée des chaînes hi-fi. » (P. 125)
  • « Ce n’est pas parce que, dans un village rempli de connards, tu as rencontré un demi-connard qu’il s’y trouve un saint homme. » (P.211)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s