« L’Ombre d’une différence » – Sefi Atta

L'ombre d'une différenceJ’avais découvert il y a deux ans Sefi Atta avec « Le meilleur reste à venir », dans lequel , en prenant pour cadre la vie privée de deux femmes,  elle nous présentait l’Afrique qui n’arrive pas à se développer malgré ses atouts et ses richesses, une Afrique supportant encore les traces de son passé colonial.
Dans « L »ombre d’une différence », elle s’intéresse aussi à ses compatriotes expatriés à Londres ou vivant à Lagos, à leurs amours et peines de cœur, à leurs conditions de travail ou à leur pauvreté. 
Son héroïne, Deola (Adeola Bello), dans la quarantaine, est britannique mais se considère toujours comme nigériane. Célibataire sans enfant, elle travaille dans une ONG après avoir travaille dans cabinet conseil spécialisé dans les associations à but non lucratif. 
Son emploi l’amène à faire des allers-retours entre Londres et Lagos…deux villes dans lesquelles elle ne se sent pas complètement chez elle.

Lire la suite

« Le meilleur reste à venir » – Sefi Atta

Quand m’est tombé par hasard dans les mains ce roman écrit par une auteure que je ne connaissais pas, dont l’action évoque comme le dit la 4ème de couverture le destin de »deux jeuLe meilleur reste à venirnes filles en rupture contre l’ordre et le désordre d’un Nigeria à peine sorti de la guerre du Biafra » et de plus édité par Actes Sud, je n’ai pas hésité…J’allais découvrir un pays mal connu et revenir vers une période de l’histoire contemporaine et qui a marqué mes premiers pas d’adulte…
Et je n’ai pas été déçu : je suis rarement resté insensible à la lecture d’un roman édité par Actes Sud.
Sheri et Enitan, la narratrice sont deux jeunes filles, deux voisines, devenues amies malgré les interdits familiaux et que nous allons accompagner pendant pendant près de trente ans. Lire la suite