« Le Royaume » de Emmanuel Carrère

Le royaume
Un livre que j’ai apprécié et qui m’a ennuyé….
J’ai apprécié le travail indéniable de recherche fait par l’auteur…un travail de lecture complète et d’analyse des Évangiles et de  l’histoire des débuts du christianisme… Emmanuel Carrère a comparé les divers textes des apôtres pour tenter d’y trouver les points de convergence et les points de divergence, les faits avérés par l’histoire ….un livre qui confirme un point de vue que je ressentais…une partie de ces textes relève du roman, plus que de l’histoire. Certains des apôtres ont connu le Christ et ont écrit sa vie, d’autres en parlent alors qu’ils ne sont que « l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours ».. Une analyse troublante, qui rejoint ce que je ressentais depuis mon adolescence après avoir cru ce qu’on me demandait de croire pendant mon enfance. Une analyse de l’histoire des débuts du christianisme qui rejoint même souvent dans les propos de l’auteur celle de l’histoire du communisme…!! Il y trouve des points de comparaison

Par contre j’ai trouvé que le texte manquait de concision, on a souvent l’impression de relire des parties déjà écrites, que l’auteur a voulu remplir à tout prix du papier, faire un pavé, et il y a réussi. Que de digressions, même dans le porno, qui n’ont pas grand chose à faire dans le propos! A mon avis ce texte aurait gagné à être plus court, plus concis.
L’auteur pêche par vanité et orgueil. 
Si vous n’avez pas compris à la fin de l’ouvrage qu’il est intelligent, riche, qu’il a fait un travail énorme sur plusieurs années, en compilant des sources innombrables y compris dans des livres chers qu’il a les moyens d’acheter et qui tapissent ses murs…c’est que vous avez lu en diagonale. Oui il a très tôt rempli 18 cahiers d’écoliers…oui il a les moyens d’avoir des propriétés en Grèce ….oui, il parle très bien de lui..On est jamais si bien servi que par soi-même.
Certains livres sont comme certaines pâtisseries, difficiles à avaler à cause de leur consistance épaisse ou farineuse …… des étouffe Chrétien …un pari réussi sur toute la ligne !

Plus sur Emmanuel Carrère


Petit extrait
« Non, je ne crois pas que Jésus soit ressuscité. Je ne crois pas qu’un homme soit revenu d’entre les morts. Seulement, qu’on puisse le croire, et de l’avoir cru moi-même, cela m’intrigue, cela me fascine, cela me trouble, cela me bouleverse – je ne sais quel verbe convient le mieux. J’écris ce livre pour ne pas me figurer que j’en sais plus long, ne le croyant plus, que ceux qui le croient et que moi-même quand je le croyais. J’écris ce livre pour ne pas abonder dans mon sens.  » (P. 354)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s