Knut Hamsun

Knut Hamsun.jpgNom de plume de l’écrivain norvégien, Knud Pedersen né en 1859 et mort en 1952

Lauréat du prix Nobel de littérature en 1920.

Par anti-américanisme et pangermanisme, mais sans antisémitisme, Knut Hamsun soutient l’Allemagne hitlérienne, rencontre Adolf Hitler et donne sa médaille du Prix Nobel à Joseph Goebbels

À la mort d’Adolf Hitler, il rédige une nécrologie dans laquelle il regrette « un guerrier pour l’humanité ».

Cette collaboration avec le régime nazi détruit sa réputation après-guerre. Il sera emprisonné en 1945.

 Il sera considéré comme « personnalité aux facultés mentales affaiblies » ce qui évitera à la Norvège de le juger, mais sera condamné en 1948 à une amende de 325.000 couronnes et à la confiscation de ses droits d’auteur

Toutefois, en 2009, une pièce de monnaie commémorative sera éditée par la Banque centrale de Norvège à l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance

Quelques titres publiés en France

  •  Faim
  • Mystères
  • Pan : d’après les papiers du lieutenant Thomas Glahn
  • Victoria
  • Rêveurs
  • Sous l’étoile d’automne
  • Benoni
  • Rosa
  • Un vagabond joue en sourdine
  • La Dernière Joie
  • Enfants de leur temps,
  • La Ville de Segelfoss,
  • L’Éveil de la glèbe
  • Le Dernier Chapitre
  • Le cercle s’est refermé
  • Sur les sentiers où l’herbe repousse

Dans Mesbelleslectures 

Faim Knut Hamsun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s