« Article 353 du code pénal » – Tanguy Viel

Article 353 du code pénalMartial Kermeur vient de jeter du bateau Antoine Lazenec avec lequel il pêchait. Le juge d’instruction l’interroge afin de décider ou non de l’inculper.

Magnifique huis clos entre le juge et le prévenu. Le juge s’exprime peu, quelques questions par ci, par là afin de préciser un point de l’exposé du prévenu. Martial quant à lui, parle, déverse tout ce qu’il a sur le cœur, donne l’impression de se libérer d’un poids. Sa pensée est un peu décousue parfois, pas toujours chronologique, traduisant une relative indifférence vis à vis des risques qu’il encourt.
Martial est un vieil ouvrier de l’arsenal.
A la fermeture de celui-ci, il a perçu 400 000 francs, une belle somme pour l’époque. Modeste, il n’a pas de besoin particulier : il occupe gracieusement un petit appartement du château, dont il en tond les pelouses, en échange. Alors il envisage d’investir cette somme dans l’acquisition d’un beau bateau pour aller à la pêche…un bateau un peu comme celui d’Antoine Lazenec, promoteur immobilier, avec lequel il part régulièrement taquiner les loups. A l’occasion d’une partie de pêche, entre deux poissons, il parle incidemment de ces 400 000 Francs…il vient sans le savoir de ferrer un requin, un requin des affaires, qui ne le lâchera pas et fera tout afin qu’il investisse cette belle somme dans un magnifique appartement vue sur mer, dans le complexe touristique qu’il envisage de construire.

C’est vraiment un beau projet, présenté en mairie, le type de projet qui va redonner vie à la ville, attirer des touristes…bla-bla connu…bref Antoine Lazenec dont tous disent : »c’est la providence qui le met sur notre chemin ». Tous pleureront leur argent perdu, lui fera le beau dans sa belle voiture et ses beaux costumes.
Il ne faut pas s’attarder sur la personnalité de Lazenec, cliché du promoteur véreux qui capturera avec ses belles paroles, une trentaine d’investisseurs, dont le maire. Ses magouilles sont décrites, connues. Non, ce qui m’a intéressé, c’est la détresse de Martial, détresse due en partie aussi à son parcours familial, Martial paraissant indifférent à ce qui risque de lui arriver, il lui fallait tuer Lazenec, le jeter à l’eau, il n’avait que ce choix….Ce sont aussi les questions du juge, veut-il l’enfoncer, le disculper, démontrer la préméditation ?
Un livre court, mais des phrases longues parfois, construites et fouillées, agréables pour ce face-à-face, qui, par bien des côtés nous rappelle Chabrol, un face-à-face dont la dernière page nous donnera l’issue…l’article 353 du code pénal.
La justice est une affaire d’hommes, et souvent de consciences, celle de l’accusé, celle de la victime, celle du juge.
Mais qui est la victime ?
Belle découverte de cet auteur.

Editions de Minuit – 2017 – 174 pages


Qui est Tanguy Viel


Quelques lignes
  • « Vous étiez dans le Sud avant. Vous avez dû en voir, des types qui embrassent tout le monde avec un poignard dans l’autre main. Nous, bien sûr, ce sont des histoires qu’on préfère voir dans le Sud que chez nous. Mais on a beau le savoir, on a beau l’avoir imprimé noir sur blanc dans le fond de son crâne, qu’un type qui vous embrasse si chaleureusement, ça n’a rien de rassurant, oui, on a beau le savoir, quand ça vous tombe dessus, ça ne fait pas pareil. » (P. 63)
  • « Ça va faire six ans, j’ai dit. Que j’ai fait un chèque de cinq cent douze mille francs à un certain Antoine Lazenec, six ans! » (P. 89)
  • « Et depuis lors, j’ai dit au juge, au lieu des sacs de mortier et des parpaings scellés un à un, ce sont seulement des semaines et puis des mois et puis des années qui sont venus s’agréger et se tenir comme un bloc compact et de plus en plus opaque, un temps horizontal et lourd qui a passé, et que j’ai vu s’amonceler lui aussi comme un immeuble sous nos yeux, mais du genre d’immeuble qu’on ne peut pas dire qu’on va détruire une fois qu’il est là. » (P. 96)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s