Vassili Grossman

Écrivain russe né à Berditchev (Ukraine en Novembre 1905 et mort en septembre 1964

Lorsque la guerre éclate en 1941, il se porte volontaire pour le front, devient journaliste dans l’Armée rouge et participe aux principales confrontations avec l’armée allemande. Il est bouleversé par les massacres massifs de civils juifs, en particulier en Ukraine, et réunit des éléments qui donneront naissance au « Livre noir ». Il participe activement à la bataille de Stalingrad, et ses récits du front en font un héros soviétique.

Il suit l’Armée rouge dans son offensive vers l’Allemagne. Il est ainsi le premier homme à écrire sur les camps d’extermination nazis en entrant à Treblinka en juillet 1944.

(Source Babelio)

Quand il nous parle de l’Antisémitisme

Quand il nous parle de la liberté de la presse

Quelques titres traduits en France
  • Vivre
  • Stalingrad. Choses vues (septembre 1942 – janvier 1943)
  • Années de guerre
  • Le Peuple qui survit
  • L’Amour
  • Le peuple est immortel
  • L’Enfer de Treblinka
  • Vie et Destin
  • Tout passe
  • La Paix soit avec vous
  • Années de guerre
  • Le Livre noir
  • La Madone Sixtine
  • Œuvres
  • À la campagne
  • Carnets de guerre. De Moscou à Berlin. 1941-1945
  • Pour une juste cause
  • La Route
Dans Mesbelleslectures
Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est vie-et-destin-1.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s