« Islande, Groenland, Vínland » – Régis Boyer

« …les certitudes absolues sont exclues – ce qui ne signifie certes pas qu’un doute total doive être la règle. » (P. 77)

Un petit essai d’une centaine de page pour tenter de lever un pan de l’Histoire…Christophe Colomb est-il celui qui découvrit d’Amérique?

Ne faut-il pas envisager l’hypothèse d’une découverte par les Scandinaves  dans les années 870-900. Ceux-ci avaient colonisé l’Islande dès les années 870…il ne leur restait qu’à faire un nouveau saut depuis l’Islande vers Terre-Neuve. Terreneuve où l’on découvrit

Le Vinland, est le nom donné par le Viking islandais  Leif Erikson, au territoire qu’il explora le premier autour de l’an 1000. Ce territoire se trouve sur l’île de Terre-Neuve au Canada . Des fouilles en une datation au carbone 14 qui donne l’an 100, ont permis d’y retrouver des traces de la présence des Vikings notamment à L’Anse aux Meadows..

Alors pourquoi pas remettre cause l’Histoire qui nous est enseignée ?

ARKHÈ Èditions – 2021 – Parution initiale en 2011 – 118 pages


Lien vers la présentation de Régis Boyer


Quelques lignes

  • « Les Scandinaves, qui étaient une poignée d’hommes et de femmes – n’oublions pas qu’à l’heure actuelle, ils sont, toutes nations confondues, Danemark, Islande, Norvège, Suède et Féroé, moins de dix-neuf millions ! soit nettement moins que le tiers de la France, ont peut-être vraiment découvert, mais en tout cas habité, avec les Celtes, l’Islande à partir d’environ 870 de notre ère, puis, de là, le Groenland d’où ils se sont très vraisemblablement rendus à Terre-Neuve ou dans le Labrador, ce qui fait d’eux les premiers découvreurs de l’Amérique du Nord, le tout avant l’an mille. » (P. 9)
  • Un moine du XII° siècle écrit : « Les Suédois descendaient en bateau du fond du golfe de Finlande jusqu’à Constantinople. C’étaient comme tous leurs congénères, des hommes d’ordre, bien organisés – le contraire exact des populations slaves. » (P 26)
  • « Les «renseignements » que ces sagas nous procurent sont beaucoup trop vagues pour que l’on puisse déduire de leurs indications des renseignements précis, par exemple sur l’emplacement des régions présentées. » (P. 67)
  • « …trois siècles séparent les faits rapportés de la rédaction des textes qui nous en parlent. » (P. 67)
     

2 réflexions sur “« Islande, Groenland, Vínland » – Régis Boyer

  1. De quand date cet ouvrage ? On a la preuve aujourd’hui que les Vikings sont allés en Amérique du nord ,puisqu’un drakkar a été extrait de la glace et d’autres objets et bris de bois au large de Saint Pierre et Miquelon. Ce n’est plus un mythe ,c’est une réalité. Je suis passionnée par la protohistoire des Vikings (car au début, ils n’avaient pas d’écriture) et leur histoire (depuis la découverte des runes).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s