Henri Barbusse

AVT_Henri-Barbusse_4759Auteur français (1873-1935)

Pacifiste convaincu il s’engage toutefois en première ligne, et c’est sur un lit d’hôpital qu’il écrira Le Feu (1916). Il s’agit donc du livre de guerre d’un combattant, et son sous-titre, Journal d’une escouade, indique que Barbusse souhaite témoigner 

Barbusse adhère en 1923 au Parti communiste français. En 1935, Barbusse meurt à Moscou au cours d’un voyage. Lire la suite

« Le feu » – Henri Barbusse


Le feu
Après avoir vu les émissions spéciales, les films d’époque montés en séries et présentés à la télévision à l’occasion du centenaire de la guerre de 1914-18, j’ai eu besoin de prendre le temps de lire des livres de témoignages écrits par ceux qui ont vécu cette épreuve, non pas des livres de combats, mais des livres sur la vie au quotidien de ces poilus.

Ces poilus, ces « hommes , des bonshommes quelconques arrachés brusquement à la vie. Comme des hommes quelconques pris dans la masse, ils sont ignorants, peu emballés, à la vue bornée, pleins d’un gros bon sens, qui parfois déraille; enclins à se laisser conduire et à faire ce qu’on leur dit de faire, résistants à la peine, capables de souffrir longtemps ».(P.59) Lire la suite