« L’amour soudain » – Aharon Appelfeld

L'amour soudainErnest est un vieil homme de soixante dix ans guetté par la maladie et la solitude…Iréna, jeune femme, la trentaine, l’aide le matin dans ses tâches ménagères. Ernest et Iréna vivent à Jérusalem. Une fois son travail achevé, Iréna retourne chez elle. 
Ernest est un personnage tourmenté par son passé. Un passé difficilement oubliable : Ernest a été un juif antisémite combattant les Juifs orthodoxes dans ses Carpates natales. A l’age de douze ans il adhéra au Parti Communiste et fit les quatre cent coups contre les juifs en commettant toutes sortes d’exactions contre eux. Il fit la guerre comme sous-officier dans l’armée soviétique, qui ne fut pas un modèle de tendresse pour les juifs, vécu à la libération des camps. Une libération qui le hante. Il fut même décoré pour ses actes de bravoure face à l’ennemi nazi sur ordre de Staline.

Lire la suite

Valérie Zenatti

AVT_Valerie-Zenatti_4665Auteure et traductrice française née à Nice en 1970

Née dans une famille juive, Valérie Zenatti a émigré en Israël à l’âge de 13 ans. Avec sa famille, elle a vécu à Beer-Sheva, ville du sud d’Israël. De 1988 à 1990, elle effectue son service militaire comme toutes les jeunes Israéliennes de son âge.

Elle revient en France pour y suivre des études d’histoire et d’hébreu (qu’elle a approfondi à l’Inalco). Elle est d’abord journaliste, puis passe le Capes pour devenir professeur d’hébreu, son premier poste est à Lille. Lire la suite

« Jacob, Jacob » – Valérie Zenatti

Jacob, JacobL’histoire simple d’une famille de juifs algériens au sein de l’Algérie française, une famille de juifs pauvres et travailleurs vivant dans un tout petits appartement….
On tire les tables pour étaler les matelas le soir…une famille au sein de laquelle vit Jacob. Une famille dominée par les hommes dans laquelle les femmes doivent travailler dur …et s’effacer.
Jacob est le deuxième Jacob de la famille….un autre Jacob était né avant lui mais était mort à 3 ans. 

Lire la suite

« En retard pour la guerre » de Valérie Zenatti

En retard pour la guerreJanvier 1991 : L’Irak de Saddam Hussein menace Israël de ses Scud chargés d’armes chimiques… Chacun se prépare à la guerre… à sa dernière heure..
Constance Kahn, jeune française prépare un mémoire sur Flavius Josèphe, tout en travaillant, et en se préparant à cette attaque
Une vie toute simple, cette attente au cours de laquelle on constitue des stocks, on prépare une pièce étanche aux gaz, on essaye son masque à gaz …La vie malgré toute cette angoisse
Premier livre écrit par Valérie Zenatti, mais que j’ai lu après « Jacob, Jacob »…une erreur à éviter…

Lire la suite