« Sapiens : Une brève histoire de l’humanité » – Yuval Noah Harari

SApiensVous, moi …nous sommes tous des descendants de l’Homo Sapiens…Homo Sapiens qui cohabitait avec d’autres espèces d’hominidés, Homo neanderthalensis, Homo soloensis, Homo floresiensis, Homo erectus…..Nous avions tous il y a six millions d’années une grand-mère commune, chimpanzée  sans doute, vivant en Afrique… Et Sapiens conquit la planète et effaça de celle-ci toutes ces autres espèces d’hominidés il y a 15 000 ans environ….puis élimina, partout où il s’installait les espèces animales…. rayés de la terre les marsupiaux de plusieurs tonnes, les mammouths….les variations climatiques n’expliquent pas certaines disparitions d’animaux. Sapiens avait faim et procréait, allait à la conquête de nouveaux territoires, alors il tuait, tuait. 
Mais comment en est-on arrivé là?
En 500 pages souvent pleines d’humour qui se lisent comme un roman, Yuval Noah Harari, nous raconte cette histoire de la terre et de l’humanité, comment l’homme descendu il y a si longtemps du singe est devenu maître du monde, il a mis le pied sur la lune, et joue dorénavant au sorcier en cherchant à acquérir l’immortalité. 

Lire la suite

« Les revenants » – David Thomson

Les revenantsIls sont partis, ils ont combattu, ils ont tué puis écœurés, déçus, ou par peur ils sont revenus. Parfois, leur famille est partie au péril de la vie de chacun des membres ou de leur liberté afin de les aider à revenir en France….. »Ils » ce sont ces ados, ces garçons et filles aussi, partis par centaines faire le djihad en Syrie ou ailleurs. Des  français et françaises, des banlieues ou non, qui depuis sont emprisonnés ou portent un bracelet électronique et pointent régulièrement dans les commissariats….Certains d’eux parfois repartiront combattre, pressés de fuir une deuxième fois la France ou attirés par la mort…Certains sont revenus pour tuer en France, d’autres se déclarent repentis.
Certains sont des paumés embrigadés, d’autres sont des fous tueurs sans états d’âme

Lire la suite

« Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas »- Imre Kertész

Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pasDans son livre « Un autre : Chroniques d’une métamorphose »  » Imre Kertész se disait « marqué » à la fois par sa déportation à Auschwitz et par la vie sous le joug soviétique dans la Hongrie d’après guerre.
« Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas » confirme, si besoin était, la souffrance morale vécue par cet auteur…une souffrance, un traumatisme, qui lui interdisent d’envisager sereinement l’avenir, qui ne lui donnent pas le droit d’avoir un enfant, d’être père, avec tout que cela comporte comme responsabilités
Ayant côtoyé la mort, il ne peut transmettre la vie, et de ce fait, refuse tout enfant à son épouse.Une épouse qui l’abandonnera et le laissera seul.
Le texte est doublement difficile. 

Lire la suite

« Eux, c’est nous » – Daniel Pennac

Eux, c'est nous« ….ce n’est plus l’homme qui souffre que nous voyons sur ces images, ni la femme ni l’enfant….Ce ne sont même plus des êtres humains, c’est un grouillement, un pullulement, un déferlement. Une effrayante menace.. » 
« Eux », ce sont les réfugiés, des hommes, des femmes, des enfants dans la détresse, fuyant la mort, la torture, les exécutions, les conflits, se noyant pas centaines dans cette Méditerranée…Mare Nostrum disaient les romains… la mer de ceux qui habitent autour, pas uniquement, celle de nous les Européens
« Ils n’ont qu’à rester chez-eux », « non à l’invasion »….Un refus presque généralisé. 
Et pourtant, ils sont combien…un million…c’est quoi un million rapporté aux soixante-six millions de français, aux plus de cinq cents millions d’européens…les médias nous parlent d’EXODE, de DÉFERLEMENT, d’INVASION 

Lire la suite

« L’invention tragique du Moyen-Orient » – Pierre Blanc – Jean-Paul Chagnollaud

L_Invention tragique du Moyen-OrientTous les jours – ou presque, les journaux télé, radio ou papier nous rappellent l’état de crise du Moyen-Orient… crise durable entre Israël et les Palestiniens, attentats meurtriers, terrorisme, guerres civiles, problèmes irakiens et syriens…et ceci malgré la présence de troupes occidentales, malgré les interventions multiples des États-Unis, de la France, de l’Angleterre, de la Russie. Les sommets se multiplient, la paix n’est toujours pas au rendez-vous. Une paix qui semble impossible
C’est devenu un lieu-commun que de parler de la poudrière du Moyen-Orient
On n’y comprend souvent plus rien. 
France-Inter me fit découvrir ce livre en juin 2017, à l’occasion d’une matinale dominicale. 

Lire la suite

« Ce que j’ai voulu taire » – Sándor Márai

ce que j'ai voulu taireIl y a quelques mois, par hasard, je découvrais Sándor Márai avec Les Braises et la Sœur ..Et les quelques mots écrits sur la quatrième de couverture de « Ce que j’ai voulu taire » que je feuilletais dans la bac des livres à ranger en rayon de la Médiathèque m’ont interpellé : « Longtemps présumé perdu avant d’être retrouvé et de paraître en 2013… »…
Un hasard, qui fait bien les choses. 
Un peu désuet peut-être, assez oublié des médias, Sándor Márai a le charme des vieilles choses, le charme d’un temps révolu, et le regard d’un humaniste, d’un homme sans doute désespéré, qui quitta son pays, la Hongrie en 1948, pour fuir le régime communiste….et se donner la mort en 1989

Lire la suite

« Juifs de France, pourquoi partir ? » – Serge Moati

Juifs de France, pourquoi partirDécouvert au Salon du livre de Narbonne, « Juifs de France, pourquoi partir ? », est un coup de poing, comme Moati en a souvent donné dans chacun des films qu’il tourna en qualité de réalisateur ou dans ses livres. Un véritable travail d’enquête mené par ce journaliste.  Un journaliste qui se définit comme « Juif mais pas que.. » qui  » ne porte pas la kippa« 
Il « décide d’écrire ce livre sur l’angoisse actuelle des «juifs français», ou des «Français juifs», et, animés, pour beaucoup, d’un désir fort d’Israël.« 

Lire la suite