« Photo de groupe au bord du fleuve » – Emmanuel Dongala

Photo de groupe au bord du fleuveJe suis bien incapable de dire comment j’ai connu ce livre qui figurait depuis des mois dans la liste toujours plus grande des ouvrages que je souhaite découvrir, afin continuer à voyager jusqu’au jour du  grand départ… 
Emmanuel Dongala, que j’ai découvert avec ce titre m’a transporté au cœur de l’Afrique Noire…non pas le noir couleur de peau, mais le Noir de la corruption, de la condition des femmes, de l’obscurantisme des sorciers, des superstitions, des viols, des mariages forcés, des veuves que la belle famille spolie et jette à la rue, le noir des dictateurs brassant des milliers, presque des millions de francs CFA pour les meilleures bouteilles de champagne et méprisant une population qui tous les jours trime pour manger.

Lire la suite

« La ferme des animaux » – George Orwell

la ferme des animauxVotre enfance a été bercée par les fables de La Fontaine …..des animaux qui parlent, qui échangent sur la vie, leurs malheurs…des fables dont chacun garde en mémoire les deux derniers vers, la morale, une morale que la maîtresse ou le maître d’école écrivait sur le tableau pour la journée…une morale qui nous était expliquée. Souvenirs, souvenirs. D’autres poètes l’avaient précédé en utilisant cette forme littéraire afin que le lecteur en tire une morale de vie. 
Alors si vous cherchez le plaisir de ces fables, l’humour, l’indignation, la révolte, la critique d’un certain monde politique, ne vous privez pas de ce petit bijou de 140 pages écrit par George Orwell. Il a régalé des générations de lecteurs avec « 1984 », mais mérite aussi d’être connu pour son livre « La ferme des animaux »…

Lire la suite

« Allah n’est pas obligé » – Ahmadou KOUROUMA

Allah n'est pas obligéBirahima, un gamin orphelin n’a pas d’autre choix, compte tenu de ses résultats scolaires, que devenir l’un de ces enfants soldats, qu’on habille avec un treillis beaucoup trop grand et à qui on donne une kalachnikov, pour faire la guerre. La guerre pour qui, pourquoi, contre qui? Pour des chefs de clans qui trahissent, uniquement préoccupés par des trafics, n’ayant aucune conscience de la valeur de la vie….

Lire la suite

« En attendant le vote des bêtes sauvages » – Ahmadou Kourouma

En attendant le vote des bêtes sauvagesAu cours de 6 veillées organisées pour les 30 ans de présidence de Koyaga des conteurs louent les qualités du dictateur Koyaga, depuis son accession au pouvoir

Six veillées qui permettent aussi bien de faire le portrait de Koyaga, de connaitre son histoire, de faire le portrait d’autres dictateurs africains, qui ont tous aidé Koyaga ou dont il s’est inspiré, des dictateurs jamais nommés, des pays imaginaires mais tous reconnaissables…Bokassa, Hassan II, Selou Touré, Idi Amin Dada…; Lire la suite