« Le fracas du temps » – Julian Barnes

le-fracas-du-tempsPeurs, résistance, compromissions et lâcheté de l’un des meilleurs compositeurs russes sous le régime Stalinien, de Lénine à Nikita Khrouchtchev, contraint de plaire au pouvoir, écarté quand il ne plaisait plus.
Biographie d’un homme, qui au moment de la terreur stalinienne par peur de se faire arrêter devant sa famille, restait devant l’ascenseur de l’immeuble dans l’attente des hommes du NKVD il était « un homme qui comme des centaines d’autres dans la ville, attendait, nuit après nuit, qu’on vienne l’arrêter. » 
Cet homme est Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch, célèbre musicien russe

Lire la suite

« Le zéro et l’infini » – Arthur Koestler

Le zéro et l'infiniHaut dirigeant et figure historique du Parti Communiste Russe, Roubachof est arrêté et jeté en prison…D’autres avant lui ont connu son sort, il a lui-même collaboré à ce système.
Révolutionnaire de la première heure, compagnon de Lénine, il a déjà connu la prison et la torture, quelques années plus tôt, en 1933 alors qu’il était en mission diplomatique en Allemagne. Il était l’un des hommes fort du régime, dirigeant de l’industrie de l’Aluminium
Il sait en entrant en prison qu’il sera exécuté, que son image sera effacée des photos historiques, qu’il n’existera plus jamais dans la mémoire collective du pays, même son nom sera banni.‌ « Roubachof savait qu’il était au secret et qu’il y resterait jusqu’à ce qu’on le fusillât. ».

Lire la suite

« La vie d’un homme inconnu » – Andreï Makine

La vie d'un homme inconnuChoutov auteur sur le déclin,  « opposant banni » ayant quitté sa Russie natale pour la  France  se fait plaquer par sa jeune amie Lea . Il est arrivé en France au début des années quatre-vingt, le temps où  Léa « était un bébé ». Lea lui a dit que Choutov voulait dire clown…. C’est pour Léa un écrivain raté : « une déflagration qui n’arrive pas à se faire entendre », Il est « comme un obus qui n’a pas explosé et qui garde sa force détonante en lui ». Lassée notamment par son « age antédiluvien », elle est partie. 
Belles pages sur cette rupture, sur le désarroi de Choutov.

Lire la suite

« Le Livre des brèves amours éternelles » – Andreï Makine

Le livre des brèves amours éternellesDe l’orphelinat où fut placé Andreï Makine jusqu’à son adolescence, huit nouvelles écrites sur la vie en Russie au temps du communisme, du stalinisme. Des pointes d’humour, pour se moquer avec force de ce régime, pour le dénoncer, mais aussi pour parler de cette recherche du bonheur, du plaisir, des plaisirs simples, de l’amour….

Lire la suite

« La musique d’une vie » – Andreï Makine

La musique d'une vieDeux personnages dans une gare en plein hiver russe…ils attendent un train qui a déjà 6 heures de retard. L’un est pianiste..
Échange sur le vie dans le wagon, qui finalement arrive.
La vie d’un musicien, qui aurait pu faire une carrière de concertiste si les purges staliniennes en 1941, ne l’avaient pas contraint à quitter Moscou et à changer d’identité, front russe, avancée allemande, et finalement une petite planque de chauffeur de général. 
La vie d’un russe comme un autre, une vie de peur, peur de partir à tout moment dans les camps, camps qui subsisteront bien après le décès du « petit père des peuples », peur que sa supercherie, son changement d’identité soit découvert.  La vie d’un homme résigné

Lire la suite

« L’homme qui aimait les chiens » – Leonardo Padura

L'homme qui aimait les chiensLe destin croisé de 3 hommes qui, chacun, aimaient les chiens

Ivan aurait aimé être écrivain, mais le régime cubain n’ayant pas trouvé ses nouvelles « conformes » à l’esprit révolutionnaire l’a poussé à devenir vétérinaire. Il se lit d’amitié avec un homme âgé qui promène régulièrement ses 2 barzoïs sur la plage, cet homme lui confiera un manuscrit… Lire la suite

« Avis à mon exécuteur » – Romain Slocombe

Avis à mon exécuteurUn livre dans le livre…
2012 : un passant retrouve, en Suisse dans les poubelles d’un vieil homme originaire d’Europe centrale, mort d’une crise cardiaque, de vieux livres et une grosse liasse de documents dactylographiés pour la plupart et souvent en russe : …le manuscrit d’un livre : « le Grand Mensonge » – les crimes secrets de Staline en Russie, en France et en Espagne, et ma rupture avec le parti bolchevique et le communisme par Victor Krebnitsky ancien agent du renseignement soviétique en Europe ».

Lire la suite