« Purge » – Sofi Oksanen

PurgeUne vieille femme Aliide autrefois amoureuse du beau Hans, qui lui préféra sa sœur Ingel accueille en 1992 dans sa pauvre maison une jeune femme traquée et apeurée. Qui est cette jeune femme qui fuit des hommes qui veulent la tuer?
Les russes sont en train de quitter l’Estonie, qui progressivement retrouve son indépendance
A partir de cet évènement Sofi Oksanen construit un roman à tiroirs qui, au fur et à mesure que nous les ouvrons, nous font progressivement voyager au cours des époques, on avance, on revient en arrière, on passe de l’occupation allemande qu’on survole, à l’occupation russe, au stalinisme dans un premier temps mais aussi à la période Tchernobyl. On ouvre on ferme ses tiroirs, sans lassitude et sans se perdre jamais dans l’histoire, chaque tiroir ouvert nous permet d’avancer et de comprendre

Lire la suite

« Une question d’orgueil » – Pierre Assouline

Une question d'orgueilGeorges Pâques,  fut l’un des plus importants espions français ayant transmis des informations à l’URSS de 1946 à 1962. Il fut jugé, certaines journées de son procès se déroulèrent à huis clos du fait de l’importance de certains documents confidentiels, et condamné.
Il ne retrouva la liberté qu’après 7 ans de prison.  Quelles furent les motivations de cet homme qui transmis des documents sur la défense de la France et de l’OTAN en pleine guerre froide, alors que la menace d’un conflit nucléaire entre le USA et l’URSS était permanente. Lire la suite

« La vie d’un homme inconnu » – Andreï Makine

La vie d'un homme inconnuChoutov auteur sur le déclin,  « opposant banni » ayant quitté sa Russie natale pour la  France  se fait plaquer par sa jeune amie Lea . Il est arrivé en France au début des années quatre-vingt, le temps où  Léa « était un bébé ». Lea lui a dit que Choutov voulait dire clown…. C’est pour Léa un écrivain raté : « une déflagration qui n’arrive pas à se faire entendre », Il est « comme un obus qui n’a pas explosé et qui garde sa force détonante en lui ». Lassée notamment par son « age antédiluvien », elle est partie. 
Belles pages sur cette rupture, sur le désarroi de Choutov.

Lire la suite

« Le Livre des brèves amours éternelles » – Andreï Makine

Le livre des brèves amours éternellesDe l’orphelinat où fut placé Andreï Makine jusqu’à son adolescence, huit nouvelles écrites sur la vie en Russie au temps du communisme, du stalinisme. Des pointes d’humour, pour se moquer avec force de ce régime, pour le dénoncer, mais aussi pour parler de cette recherche du bonheur, du plaisir, des plaisirs simples, de l’amour….

Lire la suite

« La musique d’une vie » – Andreï Makine

La musique d'une vieDeux personnages dans une gare en plein hiver russe…ils attendent un train qui a déjà 6 heures de retard. L’un est pianiste..
Échange sur le vie dans le wagon, qui finalement arrive.
La vie d’un musicien, qui aurait pu faire une carrière de concertiste si les purges staliniennes en 1941, ne l’avaient pas contraint à quitter Moscou et à changer d’identité, front russe, avancée allemande, et finalement une petite planque de chauffeur de général. 
La vie d’un russe comme un autre, une vie de peur, peur de partir à tout moment dans les camps, camps qui subsisteront bien après le décès du « petit père des peuples », peur que sa supercherie, son changement d’identité soit découvert.  La vie d’un homme résigné

Lire la suite

« La femme qui attendait » – Andreï Makine

Véra avait 16 ans quand son amour de jeunesse est parti en 1945 à la guerre. Depuis 30 ans elle l’attend et guette depuis sa fenêtre son retour. Depuis « Véra avaLa femme qui attendaitit déjà autour d’elle un mouroir de vieilles femmes qu’elle ne pouvait plus abandonner. Non elle n’avait pas choisi d’attendre, elle avait été cruellement happée par une époque, par ce passé de guerre qui s’était refermé sur elle telle une souricière ». Dix millions d’hommes morts ou estropiés au cours de cette guerre, c’est dix millions de maris que ces femmes ne trouveront pas. Alors elles sont restées à proximité de cette Baltique, à Mirnoïé, et vivent dans des isbas isolées à moitiés en ruine, perdues dans des villages abandonnés, des villages desservis par des routes aux ornières boueuses.« A Mirnoïé, on est peinard, pas de loyer à payer, la moitié des maisons sont inoccupées, on entre, on s’installe, c’est vraiment le communisme ! »

Lire la suite

« Le témoin invisible » – Carmen Posadas

Le témoin invisibleLa grande histoire de la Russie et de la chute des Romanov, vue non pas par le petit trou de la serrure mais plutôt par les cheminées du palais.Un gamin de 15 ans Leonid Sednev a été recruté par le palais impérial en qualité de Water-baby : il nettoie les conduits des poêles et les cheminées du palais du dernier des  Tsar.

A 91 ans, sur le point de mourir, il raconte les derniers mois de l’empire et les 6 ans qu’il a vécus au service du tsar et de sa famille. Il suivra la chute, l’exil et exécution de toute la famille impériale.
Lire la suite

« L’homme qui aimait les chiens » – Leonardo Padura

L'homme qui aimait les chiensLe destin croisé de 3 hommes qui, chacun, aimaient les chiens

Ivan aurait aimé être écrivain, mais le régime cubain n’ayant pas trouvé ses nouvelles « conformes » à l’esprit révolutionnaire l’a poussé à devenir vétérinaire. Il se lit d’amitié avec un homme âgé qui promène régulièrement ses 2 barzoïs sur la plage, cet homme lui confiera un manuscrit… Lire la suite

« Avis à mon exécuteur » – Romain Slocombe

Avis à mon exécuteurUn livre dans le livre…
2012 : un passant retrouve, en Suisse dans les poubelles d’un vieil homme originaire d’Europe centrale, mort d’une crise cardiaque, de vieux livres et une grosse liasse de documents dactylographiés pour la plupart et souvent en russe : …le manuscrit d’un livre : « le Grand Mensonge » – les crimes secrets de Staline en Russie, en France et en Espagne, et ma rupture avec le parti bolchevique et le communisme par Victor Krebnitsky ancien agent du renseignement soviétique en Europe ».

Lire la suite