« Les oiseaux morts de l’Amérique » – Christian Garcin

Les oiseaux morts de l'AmériqueLas Vegas …. pour tous c’est le fric qui s’étale, les casinos, les belles bagnoles et belles nanas, le bling-bling à tous les coins de rue, bref…..une ville superficielle et sans âme qui tous connaissent. C’est ce qu’on y voit en surface : le brillant des dollars qui coulent à flot.
Mais dans ses sous-sols, dans ses immenses collecteurs ou coulent à flot les eaux des orages du désert, vivent ceux qui rejettent tout ce fric, qui rejettent cette société, des parias. Ce sont, pour certains d’anciens soldats ayant combattu au Vietnam ou ailleurs. Ils vivent tous en marge de cette société qui leur a fait perdre leur jeunesse.
Hoyt Stapleton, l’un d’eux, connaît bien ces tunnels, cette vie sous terre. Las-bas, au Vietnam, il était un « rat des tunnels. Il fait partie de ces nombreux hommes traumatisés par cette guerre, incapables de surmonter cette horreur. Il combattait non pas dans la jungle, à l’ombre des forêts, mais dans les commandos sous terre, dans les tunnels creusés par les Viets pour se déplacer sous la jungle, sous le napalm….Il était chargé de les éliminer, au couteau.

Lire la suite

« Les fantômes du vieux pays » – Nathan Hill

les fantômes du vieux paysQu’est-il passé dans la tête de Faye Andresen-Anderson lorsqu’elle a agressé le gouverneur Parker, candidat à la présidentielle américaine?…
Et quelle agression ! Elle lui aurait jeté une poignée de graviers, sans toutefois le blesser, ni le toucher…Les preuves de son forfait tournent en boucle sur toutes les chaines de télé…qui s’empressent de la surnommer Calamity Parker. 
Du jour au lendemain elle devient célèbre…
Elle a jeté du gravier, Nathan Hill quant à lui m’en a jeté plein la vue.

Lire la suite

« Chien blanc » – Romain Gary

Chien blancRomain Gary vivait aux Etats-Unis, à Beverly Hills. Il avait rejoint en février 1968 Jean Seberg, son épouse, qui tournait un film. Il y rencontra d’autres acteurs dont il nous parlera. 
Amoureux de la liberté, il laissait Sandy, son chien, vagabonder pour son pipi du soir, et un jour Sandy revint avec un copain trouvé sans doute auprès d’un lampadaire, un copain avec une verrue sur le nez, un superbe berger allemand gris, qui immédiatement fit partie de la famille. Il était si gentil, si calme…. Romain Gary, honnête, tente de retrouver son ancien maître. En vain.  

Lire la suite

« Le Sympathisant » – Viet Thanh Nguyen

Le SympathisantC’est un bâtard, il se définit ainsi. On ne connaîtra jamais son nom.Né du péché d’un prêtre français et d’une jeune fille vietnamienne, il est l’un de ces nombreux eurasiens issus de la présence française au Vietnam. Il en a beaucoup souffert dans son enfance et a subit les quolibets de ses camarades.
Depuis l’armée française a été remplacée par la puissante américaine, dont tous redoutent les bombes au napalm, de sinistre mémoire. 
Nous sommes en 1975…L’armée vietcong du Nord Vietnam est aux portes de Saïgon. La puissante armée américaine et celle du Sud Vietnam subissent l’un de ses formidables coups de pied au cul qui font l’histoire. Notre homme, aide de camp d’uAvions bombardésn général de l’armée du Sud Vietnam rédige, sous les pressions des uns et des autres les listes de ceux qui pourront prendre l’un des derniers avions décollant sous les bombes.

Lire la suite

« Mãn » – Kim Thúy


Après avoMãnir beaucoup aimé *Ru* le premier roman de Kim Thúy, j’ai éprouvé le besoin de poursuivre la découverte de cette auteure avec Mãn. Petite déception….. On suit l’auteure au Canada, après son arrivée, son mariage arrangé avec un restaurateur vietnamien qu’elle n’aime
pas, sa rencontre avec Julie, puis avec Luc restaurateur parisien, avec qui elle va ouvrir un restaurant dans lequel ils  « Revisitent ou réinventent des recettes de cuisines »  en mêlant épices ou modes de cuisson des uns avec les traditions de l’autre.
Lire la suite

« Ru » – Kim Thúy


RuElle est née à Saïgon, dans une famille aisée pendant l’offensive du Tet, puis les soldats communistes ont occupé sa maison. Sa famille a dut comme beaucoup, s’enfuir sur un bateau de fortune….* »Mon père avait prévu, si notre famille était capturée par des communistes ou des pirates, de nous endormir pour toujours, comme la Belle au bois dormant, avec des pilules de cyanure »*
Quand on a un certain âge on se souvient de ces boat-people, de cette période, de cette guerre….

Lire la suite

« Wisconsin » – Mary Relindes Ellis

WisconsinEtat paumé au nord des Etats Unis, le Wisconsin est situé au bord des grands lacs, il connait des conditions climatiques particulièrement rudes et des sols pauvres, une agriculture d’élevage et de petites exploitations, à l’échelle américaine, très éloignée de celle des grands de plaine…..bref un état peu attirant. Les distractions sont rares, les hommes boivent, pêchent et chassent…

Lire la suite