« Une sale histoire : (Notes d’un carnet de moleskine) » – Luis Sepúlveda

Une sale HistoireCoups de gueule, coups de cœurs,  « Une sale histoire » – qui reprend le titre d’une chronique du livre – aurait pu s’appeler Journal d’un Indigné…Luis Sepúlveda auteur chilien écrit chaque jour sur un carnet à couverture noire qu’il a toujours sur lui ses doutes, ses peines, ses indignations du moment, et les publie dans ce livre…
Un blog avant l’heure.
Des textes faisant référence à l’actualité de la période janvier 2002-mars 2004, préparatifs de la guerre en Irak, prêtres pédophiles, politique américaine, politique de Sharon en Israël, conséquence du naufrage du Prestige…. Des textes toujours empreints d’une grande humanité, écrits souvent avec humour et dérision, et qui se lisent comme un roman.
L’émotion à toutes les pages.

Lire la suite

« Le traducteur cleptomane » – Dezsö Kosztolányi

Le Traducteur cleptomaneQuand, au hasard d’une recherche dans une bibliothèque, visage en biais pour lire la tranche des livres, on trouve un petit ouvrage « Le traducteur cleptomane » écrit par un inconnu, on ne peut être qu’intrigué. Quelques lignes au hasard….et de suite cette impression de tenir en main quelques heures de plaisir, quelques heures de découverte..L’envie d’en lire plus
Onze petites nouvelles, onze petits bonheurs, onze petites occasions de sourire de notre monde. Écrites il y a plus de quatre-vingt ans elles restent, malgré tout, toutes intemporelles. Elle sont toutes là pour nous faire sourire de notre monde, des comportements humains, de notre rapport à l’argent. Toutes choses qui ne varient pas avec le temps.

Lire la suite

« Perdus dans la fuite » – Assef Soltanzadeh

Perdus dans la fuiteHuit petites nouvelles pour décrire cet Afghanistan, cette guerre qui dure, ces hommes et femmes ballottés par ce conflit, qui tentent de vivre et ne peuvent échapper à leur destin;
L’horrible qui côtoie l’extraordinaire, un homme joue sa vie aux cartes, un autre, père de famille n’arrivant plus à élever ses enfants essaye, on le comprend progressivement, de les vendre,  avant finalement de leur offrir un dernier repas de rêve et les empoisonner…Une femme prête à s’offrir pour acheter les médicaments qui calmeront les blessures de son mari paralysé…un magicien, qui, en guise de baroud d’honneur fait disparaître un char russe, se marier….

Lire la suite

« Les émigrants » – W.G. Sebald

Les émigrantsRoman, biographies, enquêtes…un peu de tout sans doute. Quatre récits illustrés de photos anciennes « collant » au texte, une construction – texte-photos – comparable à celle d’Austerlitz, avec lequel j’avais découvert cet auteur..une découverte que je souhaitais poursuivre avec ce livre encensé par la critique lors de sa parution en 1992.
Quatre personnages tous différents qui ont fuit, enfant avec leurs parents ou adultes, l’Allemagne ou la Lituanie, leurs pays de naissance. Quatre personnages d’origine juive, ou ayant une petit peu de sang juif, menacés par les nazis. Quatre hommes qui apprendront plus tard la disparition des leurs. 

Lire la suite

« Le Livre des brèves amours éternelles » – Andreï Makine

Le livre des brèves amours éternellesDe l’orphelinat où fut placé Andreï Makine jusqu’à son adolescence, huit nouvelles écrites sur la vie en Russie au temps du communisme, du stalinisme. Des pointes d’humour, pour se moquer avec force de ce régime, pour le dénoncer, mais aussi pour parler de cette recherche du bonheur, du plaisir, des plaisirs simples, de l’amour….

Lire la suite

« Les orphelins d’Amérique » – Michel Piquemal


Les orphelins d'Amérique
Une heure maximum de lecture;.. trois petites nouvelles pour comprendre la vie des gamins de rues d’Amérique du Sud… dont certains sont des orphelins appartenant au propriétaire de la mine…d’autres sont des gamins contraints de remplacer au travail leur père malade ou à la suite de sa mort..Gamins de la rue à Rio, gamins des gangs et de la drogue…fouilles de la police
3 nouvelles à lire par nos gamins et ados quand ils s’estiment malheureux dans notre monde occidental

Lire la suite

« Les encombrants » – Marie-Sabine Roger

Les encombrantsDans chaque déchetterie il y a une benne pour les encombrants …vous savez, celle dans laquelle on dépose ce qu’on ne veut plus, ce qu’on ne peut plus recycler, réutiliser…
Un beau titre et 7 belles nouvelles pour nous titiller, nous agacer avec le cas de ces personnes âgées, toutes différentes…Il n’y a pas « les vieux », mais différents types de personnes âgées, en maison de retraite, seuls à domicile, autonomes, ou perdant la tête chez leurs enfants….
Un thème grave traité avec beaucoup d’humour, de légèreté ou de gravité selon ces nouvelles toutes différentes

Lire la suite